Vous êtes ici › Les groupes / artistesMMars Red Sky › Mars Red Sky

Mars Red Sky › Mars Red Sky

cd • 7 titres • 39:44 min

  • 1Strong Reflection05:31
  • 2Curse04:04
  • 3Falls06:27
  • 4Way To Rome05:22
  • 5Saddle Point04:17
  • 6Marble Sky06:04
  • 7Up The Stairs07:59

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les écouter : devenez membre.

enregistrement

Enregistré par Pierre Fillon au parc naturel des Bardenas Reales, Navarre, Espagne. Piste 5 enregistrée par Mars Red Sky au Mad Reed Studio, Bordeaux, France. Mixé par Pierre Fillon et Mars Red Sky. Masterisé par Mats "Limpan" Lindfords au Cutting Room Studio, Sweden.

line up

Jimmy Kinast (basse, voix), Benoit Busser (batterie), Julien Pras (guitare, voix).

remarques

Sorti en CD et LP. La version vinyle contient le morceau bonus "The Ravens Are Back".
Réédition CD par Vicious Circles en 2013.

chronique

Styles
metal
rock
psychédélique
stoner
Styles personnels
mars desert rock

Le soleil brûle, la nuit fond, comment c’est Mars ? Plus ou moins suffocant qu’ici ? Plus ou moins de méthane, plus ou moins de Kyuss, d’Hawkwind au ralenti, de voix transgenre, de mélodies qui font chouette dans le coeur mais aussi GASP dans le corps, dans toute la tête ? Oui, OK, mais c’est quoi Mars Red Sky ? Le ciel rouge de Mars ? Un peu, celui qu’on imagine, dans le pieu, au milieu du rêve, les papattes marchent au ralenti, il y a comme un relent de futur plein de gaz de schiste avec des grosses flammes qui s’espacent au loin comme dans ce film de Verhoeven que je cite tout le temps dans mes chroniques, de la buée dans mon casque pressurisé, des dragons sur le toit du chapeau-maison aussi, puis tiens c’est la forteresse gobline qu’est là, et puis ma mère qui fait coucou, l’infini dans la main, une spirale dans l’oeil, la tête d’un chien dans le ventre, tout va bien. Ce disque de Mars Red Sky est donc un disque de metal psychédélique, avec beaucoup de basse saturée grasse, des riffs qui viennent tout droit de nos tontons suédois heavy psych habillés en gilets en mouton sans manches et pat d'eph crados, il y a aussi donc du dodelinage de tête tout mou, beaucoup de lumière noire malgré la luminescence orangée des pochettes de ce groupe bordelais oui Monsieur, qui tourne au rouge vert si vous voyez c’que je veux passer, du genre qui a du monde sur la corde à linge comme disaient ces rappeurs de Seine Saint Denis. Un groupe de musique chaude mais aussi laissant une espèce de trainée inquiétante j’imagine surboostée sous substances, ce qui est le propre des groupes malades mettant la guitare et les accords inquiétants et répétitifs sur un trône sombre gardé par des prêtresses de la planète Mars, ou bien tout simplement par le Front Uranus. Bel album, mi flip mi trip, un peu comme lorsqu’on se balade en montagne et qu’on regarde du haut du précipice, c’est beau mais il y a possibilité de mourir - et c’est dans toute cette possibilité que les musiques sombres savent si bien instiller le doute, burinant dans les failles aussi du rêve et du fantasme, des châteaux mentaux et des porte-tête sublimés. Quatre étoiles dans ma tête pour cette musique engluée, délirante comme il faut dans les paroles, sublimant comme j’aime le tourbillon stupéfié de notre regard baveux sur les étoiles une nuit de novembre quand la lune recommence à tracer des ombres argentées dans mon jardin. J'ajouterai en PS que la version vinyle vaut encore plus le coup avec un bonus bien mieux conclusif et sombre, agrémenté d'un sillon sans fin à la Sgt Pepper's que les radicaux d'Itunes ne peuvent pas connaitre.

note       Publiée le mercredi 18 novembre 2015

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Mars Red Sky".

notes

Note moyenne        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Mars Red Sky".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Mars Red Sky".