Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesOOsculum Infame › Axis of blood

Osculum Infame › Axis of blood

  • 2015 - Necrocosm, SK'R026 - limité à 500 ex. (1 cd digipack)

cd | 11 titres | 56:42 min

  • 1 ApokalupVI [01:44]
  • 2 Cognitive perdition of the insane [07:43]
  • 3 Kaoïst serpentis [07:13]
  • 4 My angel [07:01]
  • 5 Absolve me not! [02:59]
  • 6 Let there be darkness [05:00]
  • 7 Inner falling of the glory of God [05:33]
  • 8 White void [03:31]
  • 9 Asphyxiated light [06:16]
  • 10 I in the ocean of worms [04:12]
  • 11 Solemn faith [05:29]

enregistrement

Enregistré au AMSG Studio en 2011

line up

Deviant von Blakk (chant, guitares, basse), Malkira (batterie), Dispater (guitares), I. Luciferia (guitares, claviers), S.RV.F (basse)

Musiciens additionnels : Ahesdis (violon), Nec (chant)

chronique

Cela faisait des années qu'on l'attendait ce deuxième album d'Osculum Infame, après celui de 1997, "Dor-Nu-Fauglith". 18 ans d'attentes, 18 ans pour pondre un successeur. Mais entre temps, nous avions eu droit à quelques mini-CD, EP, réédition de démos, mais pas de véritable nouvel album. Et là, au printemps 2015, voilà que déboule cet "Axis of blood". Franchement, quelle mandale, quelle évolution, quelle inspiration ! "Dor-Nu-Fauglith", à l'époque, faisait plus ou moins figure de pionnier dans le black metal hexagonal, la qualité était au rendez-vous, les morceaux étaient bien écrits, le tout bien interprété avec une production à la hauteur, même si elle manquait de puissance. Bref, un bon album avec ses moments d'éclats. Mais je n'ai jamais considéré ce premier CD comme étant un chef d'œuvre. Il manquait de noirceur et d'agression totale, la plupart des titres étaient aussi un peu trop mélodiques. Ici, cet "Axis of blood" représente un peu ce que devrait être pour moi le black metal d'Osculum Infame, on ressent cette noirceur qui manquait à son prédécesseur et son côté ultra-destructeur, sans pour autant être une usine à blasts à la suédoise. Tout est entièrement bien pensé et réalisé. Deviant a un chant beaucoup plus convaincant avec une réelle dose de folie qui est palpable, moins hurlé, plus retenu, maîtrisé mais complètement halluciné ! On sent que les dix années d'Arkhon Infaustus ont laissé des traces. L'ambiance générale est ultra-sombre, pas seulement au niveau du chant, mais aussi dans le son global. Une chose qui est vraiment spécifique à ce nouvel album se situe au niveau de l'atmosphère véritablement sulfureuse, remplie de malaise. Je l'avais déjà expérimenté en concert en Allemagne début 2014, et là sur album, pareil, il se dégage une réelle impression de mal-être avec des morceaux lancinants, troublants avec une alchimie totale du début à la fin, avec les bons enchaînements et changements de parties là où il faut pour ne pas tomber dans une quelconque monotonie. L'album brille par son homogénéité, sa qualité, son inspiration jamais mise en doute. Noirceur, agression, puissance, folie, intensité, brutalité, démence... Cet album est tout bonnement fabuleux ! Il s'agit pour moi d'une énorme sortie de l'année, une petite surprise tant je ne m'attendais pas à ce qu'il soit aussi bon. Chapeau bas !

note       Publiée le dimanche 15 novembre 2015

partagez 'Axis of blood' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Axis of blood"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Axis of blood".

ajoutez une note sur : "Axis of blood"

Note moyenne :        5 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Axis of blood".

ajoutez un commentaire sur : "Axis of blood"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Axis of blood".

Hallu › mardi 13 novembre 2018 - 11:31  message privé !

Bien pompé sur I Am the Black Wizards le riff final de Kaoïst serpentis...

Demonaz Vikernes › jeudi 1 février 2018 - 10:01  message privé !

Oui, totalement inutile. Pas fan du premier album non plus, mais au moins il avait le mérite d'être sincère.

Note donnée au disque :       
Klarinetthor › jeudi 1 février 2018 - 02:20  message privé !

décevant, décevant.

Note donnée au disque :       
microbe666 › samedi 1 juillet 2017 - 10:30  message privé !

c'est maintenant que ça se trouve à nouveau en CD

yog sothoth › mardi 24 novembre 2015 - 11:21  message privé !
avatar

il represse ses prods normalement, chez Necrocosm, ça ressortira... (y'a une version tape qui est sortie, aussi)