Vous êtes ici › Les groupes / artistesDDystopian Society › Overturned reality

Dystopian Society › Overturned reality

cd • 9 titres

  • 1Intro
  • 2The buzzer
  • 3Altars
  • 4Violations
  • 5Overturned reality
  • 6Discarded
  • 7The city's breath
  • 8Resist
  • 9No deliverance

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Connectez-vous pour les écouter.

enregistrement

juin 2015, Italie

line up

Max Skam (chant, basse), Sara Hexe (guitare, batterie)

remarques

chronique

Quand on voit les bouses que sortent certains labels… D’autres formations nagent moins dans l’allégresse et galèrent niveau moyens, ce qui ne les empêche pourtant pas de sortir d’excellents albums, un peu comme si elles voulaient être certaines de ne nous fournir que le meilleur de leur art. Les Dystopian Society comptent parmi elles. Leur second disque est une véritable bombe emplie de fougue, de hargne mais également de mélodies fortes et variées. Après une petite introduction instrumentale, on attaque très très fort avec ‘The Buzzer’ qui m’évoque avec délice les frissons ressentis à l’écoute des morceaux les plus punk de Paralisis Permanente, la suite constitue en une alternance de deathrock (mmm, la basse de ‘Altars’, ‘les riffs de guitare de ‘Violations’, les climats rampants de 'City's breath'), de touches post punk goth et de philosophie anarcho-punk. L’efficacité mélodique est assurément un des points forts des Italiens mais pas uniquement, les arrangements et la productions sont eux-aussi solides sans jamais sonner mous. Difficile de retenir une chanson plus qu’une autre (même si je confesse une passion spéciale pour ‘The buzzer’, ‘Discarded’ ou ‘Resist’) tant elles dégagent toutes quelque chose de puissant. À l’instar de nombre de groupes actuels, Dystopian Society représentent merveilleusement la tendance deathrock actuelle, capable de fusionner musique sombre et gothique et philosophie anarcho-punk ; leur parti pris de ne pas céder à trop de rapidité dans les rythmiques permet à ‘Overturned reality’ de dégager une aura sombre, tendue, proprement jouissive et prenante, en distillant un message sans ambiguïté. Clairement un des grands disques de 2015 !

note       Publiée le mercredi 4 novembre 2015

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Overturned reality" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Overturned reality".

notes

Note moyenne        2 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "Overturned reality".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Overturned reality".

DesignToKill › lundi 19 septembre 2016 - 12:45 Envoyez un message privé àDesignToKill

C'est vrai que The Buzzer défonce quand même bien !

Note donnée au disque :