Vous êtes ici › Les groupes / artistesGGescom › Motor

Gescom › Motor

vinyl • 4 titres

  • 1Motor1 8:46
  • 2Motor2 8:05
  • 3Motor3 7:03
  • 4Motor4 4:27

line up

Sean Booth, Rob Brown (supposés)

remarques

chronique

Styles
electro
techno
Styles personnels
acid

Erratum à la suite de ma chronique de 'EP' (1994) : Motor semble bien lui précéder, ce qui en ferait la véritable première sortie de Gescom. Je dis semble, car les faits sont toujours difficiles à cerner avec ce projet multiforme qui change régulièrement de labels, de membres et de styles musicaux. L'unique constante, on le sait, c'est que le projet tourne autour des deux gusses d'Autechre. Ce premier effort porte bien son nom ; il est technoïde à souhait, motorik même, dans sa répétitivité. Le son de la TB-303 ancre le 12” bien solidement dans ses fondations acid qu'il essaie moins de transcender que de révérer (autre phénomène récurrent pour Gescom, comme nous le verrons par la suite). 'Motor1' et 'Motor4' font la belle part aux sonorités rétro : arpèges bizarroïdes qui se promènent sur des rythmiques breakbeat au funk indéniable, surtout pour le premier ; basses boing-boing et claps de 909 qui se partagent le gâteau sonore, avec les évanescentes nappes si chères au duo pour fignoler les atmosphères. 'Motor2' et 'Motor3' tournent tous deux autour d'un kick omniprésent, à l'ancienne – pensez Universal Indicator ou Drax et vous n'êtes pas bien loin. C'est sympathique comme tout, mais n'amusera que les amateurs d'acid, qui se redirigeront in fine vers les artistes pré-cités, auxquels on ajoutera Unit Moebius et surtout Rude 66, deux entités parvenant à s'offrir une personnalité dans un genre dont les limitations sont rapidement atteintes.

note       Publiée le vendredi 9 octobre 2015

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Motor".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Motor".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Motor".