Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesCConvulse › World Without God

Convulse › World Without God

lp • 10 titres • 36:25 min

  • 1Intro00:49
  • 2World Without God04:55
  • 3Putrid Intercourse03:22
  • 4Incantation of Restoration03:45
  • 5Blasphemous Verses04:28
  • 6False Religion04:46
  • 7Resuscitation of Evilness03:45
  • 8Infernal End03:34
  • 9Godless Truth03:00
  • 10Powerstruggle of Belief04:01

enregistrement

Enregistré et mixé par Jani "The Fist" au MSL-Studio, juillet 1991.

line up

Rami Jämsä (voix, guitare), Jani Kuhanen (guitare), Janne Miikkulainen (batterie), Juha Telenius (basse)

remarques

Edition originale publiée sous format vinyle. Réédition cassette en 1993 par Loud Out Records. Réédition remasterisée par Relapse en 2010, 2012 et 2014 (CD, LP). Cette réédition a comme bonus la démo 4 titres "Resuscitation of Evilness", et deux morceaux live (la reprise de Venom "Countess Bathory" et "Incantation of Restoration")

chronique

Convulse est un groupe de death metal finlandais formé par des minots à la fin des années 80. Comment je le sais ? Il suffit d’ouvrir le livret de leur premier album réédité bien plus tard par Relapse : ados posant dans cimetière + chemises de bucherons + T-shirt Sentenced ou Beherit et regard vide. En plus ils viennent d’un bled qui s’appelle Nokia ! N’en rajoutez plus dans l’old school, c’est trop ! Bon, un peu de sérieux, reprenons notre marche en avant dans la jungle touffue du vieux death metal réédité absent de notre cher site de musique sombre et expérimentale. Alors oui c’est accordé grave, la voix est gutturale sans atteindre non plus les niveaux d’ignominie de certains de leurs compatriotathors, et la musique ? Et bien elle ressemble au death suédois, ce côté un peu rock and roll rappelant fortement Grave et compagnie, ce matraquage brutal parsemé d'arpèges et petits trémolos, mais avec un petit truc que j’aurais du mal à exprimer, mais je vais essayer : la variété des riffs ? L’énergie un peu pataude retombant après de grands bonds de brutalité ? Un rendu général assez convenu quand on voit les autres groupes de cette époque, de ce style, de cette région ? Alors oui il y a des cassures de rythmes, des accélérations bien gérées, très énergiques, et des moments où l'on reprend du poil de la bête pour s'en faire une omellette mais les quelques arpèges qui sont censées faire mal sont un peu bateau, les riffs sont bien répétitifs, faisant de cet album quelque chose d’assez linéaire, on y pense, et puis on oublie, enfin pour résumer, ce disque est un disque de jeunes, un bon premier album prometteur, mais le fait qu’il ait été produit par un groupe ayant disparu des ondes et que cet album ait été très compliqué à se procurer pendant longtemps a me semble-t-il fait monter mes espérances un peu trop haut compte tenu du retour en force du son "vieille école" dans les foyers chevelus - d'ailleurs cette mode rééditive ou archivistique est en plein boom dans pas mal de labels de death, on en a parlé, on en reparlera, mais pas trop longtemps parce que le grain, l'ivraie, tout ça... Pas très original en somme ce "monde sans Dieu", d’une efficacité relative malgré de purs moments de bonheur headbangueur, un death metal qui saura ravir les irréductibles d'une attitude particulière à un espace-temps mythifié dans les scène metal extrême. Malgré la qualité d'exécution et l'évidente morbidité se dégageant du regard de ces finlandais il me semble difficile d'occulter une verdeur contrastant fortement avec la noirceur de l’objectif affiché : pourrir la religion, célébrer la mort, revenir aux fondamentaux de la vie. Assez punk dans l'esprit en fait quand j’y pense... d'ailleurs les membres du groupes se concentreront ensuite entre autres projets sur Puhelinkoppi, groupe hardcore punk très rèche et régressif ressemblant de loin à ce que faisaient les tous jeunes Beastie Boys, au cas où vous auriez envie de creuser...

note       Publiée le jeudi 24 septembre 2015

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "World Without God".

notes

Note moyenne        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "World Without God".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "World Without God".

Potters field › mercredi 3 mai 2017 - 10:50  message privé !

ça manque de riffs mémorisables, mais grosse ambiance quand même, entre le premier amorphis et du vieux carcass. "Pataud", le terme est très juste, mais comme dit yog, il y a eu des réédit bien pires.

yog sothoth › jeudi 24 septembre 2015 - 09:37  message privé !
avatar

ah, j'en garde un plutot bon souvenir de celui là... y'a des trucs tellement pires qui sont ressortis...

saïmone › jeudi 24 septembre 2015 - 08:31  message privé !
avatar

"et regard vide"