Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesDDeceased... › The Blueprints of Madness

Deceased... › The Blueprints of Madness

cd | 11 titres | 52:08 min

  • 1 Morbid Shape in Black [05:42]
  • 2 The Triangle [05:53]
  • 3 Island of the Unknown [03:29]
  • 4 The Blueprints for Madness [02:36]
  • 5 The Creek of the Dead [05:05]
  • 6 Mind Vampires [03:48]
  • 7 Into the Bizarre [05:59]
  • 8 Alternate Dimensions [03:49]
  • 9 Midnight [05:15]
  • 10 Negative Darkness [04:37]
  • 11 A Reproduction of Tragedy [05:55]

enregistrement

Enregistré et mixé à l'Inner Ear Studio, été 1994 par Don Zientara. Mixé par Don Zientara et Deceased. Produit par Deceased.

line up

Mark Adams (guitare), King Fowley (batterie, voix, claviers), Les Snyder (basse), Mike Smith (guitare).

remarques

La réédition CD de 2011 chez Sevared Records / Shrieks from the Hearse Records comporte une piste inédite et six morceaux "rough mix".

chronique

1995, y a encore trop de "Deceased..." peints sur les murs d'un monde cyberouf. La bande au King suit ici un peu plus les modes de son temps avec une infusion de rythmes visés sur Sepultura, ou d'autres injections plus hardcore que l'habituel thrash complètement timbré. La créativité du batteur chanteur est bien mise en avant dans le son, un peu trop d'ailleurs, heureusement qu'il ne joue pas comme une casserole ! Ce point est un peu noir, et on aura beau forcer avec ses doigts devant le miroir le jus de guitare ne sortira pas, le furoncle batterie étant bien trop important, même sur les solos, le comble... mais en même temps on parle de Deceased ici donc les clous sont respectés, à savoir : bizarrerie, mélodies étranges pondues par des mecs sortis d'un HP peuplé de zombies maniaques, construction des morceaux complètement à part dans la scène death hormis peut-être chez les plus dingues genre Autopsy, espèce de grindcore / hardcore voïvodien avec explosion de batterie et élans cassés par des changements de rythmes ("The Blueprints of Madness", "Into the Bizarre" ou "Negative Darkness"), mosh-parts hoquetantes parfaitement non dansables, moment Faith No More (oui, même ici, désolé) avec ce clavier débilo sur "The Triangle" qui se fera même bien ringard sur "The Creek of the Dead", histoires sorties de la collection "j'ai lu" section épouvante à base de folie, de mort et de technologie parasitaire. A noter encore que la réédition nous donne six morceaux avec un "rough mix" bien plus puissant, mettant bien plus en avant les guitares, rendant la patate beaucoup plus chaude... donc oui, ce deuxième album longue durée est bien dans les clous, toujours ovni death, mais le manque de pêche du son original et un soupçon de linéarité un peu plus prononcé qu'auparavant me feront enlever une biboule, en espérant que le groupe ne finira pas sa carrière de plus en plus mal. To be continued comme on dit !

note       Publiée le lundi 31 août 2015

partagez 'The Blueprints of Madness' sur les réseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "The Blueprints of Madness"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "The Blueprints of Madness".

ajoutez une note sur : "The Blueprints of Madness"

Note moyenne :        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "The Blueprints of Madness".

ajoutez un commentaire sur : "The Blueprints of Madness"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "The Blueprints of Madness".

zen › mercredi 9 septembre 2015 - 00:22  message privé !

Du grindcore enregistré à Inner Ear par Don Zientara ! marrant...