Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesGGenesis › Genesis

Genesis › Genesis

  • 1983 • Vertigo 814 287-2 • 1 CD

9 titres - 46:02 min

  • 1/ Mama 6.47
  • 2/ that’s all 4.24
  • 3/ Home by the sea 5.07
  • 4/ Second home by the sea 6.08
  • 5/ Illegal alien 5.13
  • 6/ Takin’ it all too hard 3.56
  • 7/ Just a job to do 4.46
  • 8/ Silver rainbow 4.28
  • 9/ It’s gonna get better 5.00

enregistrement

Produit par Genesis (avec Hugh Padgham). Enregistré à The Farm, Surrey, 1983.

line up

Tony Banks (claviers, chœurs), Phil Collins (batterie, percussion, voix), Mike Rutherford (guitare, basses, chœurs)

remarques

chronique

Styles
pop
Styles personnels
pop 80's

Ca commence par un pur chef-d’œuvre… et le public ne s’y trompera pas. Avec l’album «Genesis» et son premier fulgurant extrait «Mama», Genesis entre dans le club très fermé des dinosaures du rock. Grosse vente… longue carrière, stadiums… et side-project solos en tête des hits du monde entier. Ce Genesis là avait déjà produit «Abacab» mais cette fois-ci, le grand public l’a entendu. Le son ici présent est la quintessence de l’année 1983, synthétique, précis, guitare saturée parfaitement maîtrisée pour l’impact, et le tout dilaté d’une petite reverb’ inoubliable, qui baigna tous les «tubes» des ces fameuses années 80. A part ça, les choses ne vont par ailleurs pas si mal : le hit orguo-pianistique «That’s all», le rock pop atmosphérique «Home by the sea», le speedy gonzales «Illegal alien» ou le réellement troublant «silver rainbow», avec ses sons étrangers et glacés, ses mélodies en cascades, sans parler à nouveau de la prodigieuse ouverture, tout cela est sacrement accrocheur . Le clavier de Banks privilégie les sons d’attaques, très synthétiques et bizzaroïdes, dont ils usent comme de petits turbos rythmiques, mais auxquels on doit aussi une grande part de l’ambiance mélodique. L’album de fait est assez nerveux (exception faite des deux chamallows «Takin’… » et «It’s gonna get better »). La basse de Rutherford est devenue très sèche mais elle claque, et très à l’aise avec les années 80, Michael guitariste balance ses accords courts et puissants chaque fois que nécessaire, tout en affinant ses rythmiques claires au poignet, de plus en plus muted. La batterie est calibrée sur chaque arrangement, et si ce son électronique a largement vieilli, il garde tout de même un impact certain, comme le révèlent des titres tels que «Just a to do» ou l’instrumentale «Second home by the sea». Difficile de réellement décrire cette musique. Elle est à la fois totalement symptomatique d’une époque, mais aussi très liée au groupe qui la compose. Ces percussions synthétiques sont vraiment propres à Phil Collins. Les nouvelles dissonances sobres de Tony Banks prennent leur assise et assurent simultanément atmosphère et accroche mélodique, sans se perdre dans la moindre complexité, Phil Collins, on le sait, a plongé tête baissée dans la drum 80’s et s’y adonne sur cet album avec toute la classe qu’il lui reste encore, et cette nouvelle façon de jouer de la guitare comme du clavier à un doigt, son saturé et reverb’ pour la couleur, convient parfaitement à ce pauvre Michael Rutherford qui trouve à sa non virtuosité la réponse idéale : l’efficacité. Ce disque se paye même le luxe d’avoir une atmosphère… un peu sombre, malgré les ironies de «Illegal… », un peu triste parfois, et surtout très sonore. «Mama», «Home by the sea» et «Silver rainbow» en sont les plus représentatifs, à la fois sobre et très dynamique pour les deux premiers, plus fouillé pour l’autre, ils constituent les très bons moments de cet album, «Second home by the sea », le très bon «That ‘s all», dansant et fin comme tout, «Illegal…» et l’électronico-énervé «Just a job to do» sont également largement distrayantes. L’album qui lança le phénomène. Une époque révolue, et ici au mieux de sa forme… mais une époque révolue. Comme pour l’album Duke, je sous-note… objectivement.

note       Publiée le mardi 2 juillet 2002

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Genesis".

notes

Note moyenne        16 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Genesis".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Genesis".

SEN › jeudi 18 juin 2015 - 10:15  message privé !

Marrant ça, j'écoute ce disque depuis plus de 30 ans parce que ça passait à la maison quand j'étais gamin, tout comme Jean Michel Jarre sauf que sa musique à lui je peux plus l'encadrer !

Note donnée au disque :       
Seijitsu › mercredi 17 juin 2015 - 21:51  message privé !

Mama est incroyable. Ça se défend encore pas trop mal jusqu'à la piste 4 mais il faut oublier le reste.

Note donnée au disque :       
stankey › mercredi 17 juin 2015 - 21:00  message privé !

Nan mais moi aussi , depuis dUke, je suis plus au courant ! ;)

nicola › mercredi 17 juin 2015 - 20:59  message privé !

Hi hi, moi c’est l’inverse : je préfère encore Phil Collins en solo (surtout quand Outlaws le plagie par anticipation) à Genesis des années 80.

zugal21 › mercredi 17 juin 2015 - 20:55  message privé !

Et In the air tonight , d'un coup, soudain, sur les radios, pour commencer

Note donnée au disque :