Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesMMisery Index › Retaliate

Misery Index › Retaliate

cd | 11 titres | 35:11 min

  • 1 Retaliate [03:28]
  • 2 The Lies That Bind [02:47]
  • 3 The Great Depression [02:40]
  • 4 Angst ist die Seele auf [04:16]
  • 5 Demand the Impossible [04:29]
  • 6 Order Upheld / Dissent Dissolved [02:21]
  • 7 Servants of Progress [02:15]
  • 8 The Unbridgeable Chasm [03:29]
  • 9 Bottom Feeders [02:06]
  • 10 History Is Rotten [03:31]
  • 11 Birth of Ignorance [Reprise de Brutal Truth] [03:49]

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Enregistré par Jean-François Dagenais et Pierre Rémillard en mars-avril 2003 au Wild Studio, St-Zenon, Québec, Canada. Mixé par Jean-François Dagenais. Masterisé par Bernard Belley. Produit par Jean-François Dagenais et Misery Index.

line up

Jason Netherton (basse, voix), Sparky Voyles (guitare), Matt Byers (batterie).

chronique

Styles
hardcore
metalcore
metal extrême
death metal
grindcore
Styles personnels
deathcore / deathgrind

Retaliate est l'album étalon de Misery Index : quelques mélodies poignantes tristounes, des rengaines death pas très funkys malgré tout ce qu'on peut dire sur les origines communes de Dying Fetus avec ce groupe, cavalcades, myriades de coups de tatanes à la Chun-Li dans le bide du méchant Monsieur Bison. Et si vous ajoutez à cela le bruit, le fracas, l'odeur de soufre, le talent pour mimer les moissonneuses batteuses - morceaux qui avancent et écrasent, batterie qui vous ficelle tout ça, et hop on chie le truc derrière pour faire manger les bêtes - sans oublier cette manie de vouloir faire tourner les pits le plus rapidement possible avec ces sortes de "breaks" qui font accélérer la cadence comme sur le deuxième mouvement de "The Lies that Bind" ou le morceau "Order Upheld, Dissent Dissolved" et bien (je reprends ma respiration), euh... vous aurez entre les "mains" cette espèce de tornade à domicile si vous souhaitez acheter directement l'album au groupe sur leur bandcamp. Vous appuierez ensuite sur la touche "répète, sale machine". Ayant vu le groupe jouer à l'époque pour la promotion de cet album, je peux certifier l'efficacité du propos - à part moi (je suis sensible des cervicales et des lombaires parce que le sport est mauvais pour la santé), tout le monde est monté sur scène et a bougé son cul dans le micro-pit - on devait être max trente personnes. Et ce qui est beau dans ce tableau que je me plais à enjoliver aujourd'hui c'est que les mecs de Misery Index, des plus tondus aux plus chevelus enjoignait le public à se faire mal et à tout péter, ça change des gars qui font la gueule dès que quelqu'un approche de l'estrade, voilà donc pourquoi on pourrait qualifier ce groupe de deathgrind ou de deathcore (dans le joli sens du mot) : attitude hardcore sur scène avec compassion pour le stage diving, mosh parts ("Demand the Impossible", boucherie, "Servants of Progress" SURBOUCHERIE), et voix assez hardcore aussi, textes à rapprocher de ceux de Assück (cf. la chronique), besoin de tourner à l'infini dans le monde entier dans un van pourri pour semer l'anarchie et le mépris du boulot normalisé dans open-spaces qui puent. Pour résumer : ces gars sortis en fait de nulle-part et qui devaient encore à l'époque rappeler qu'ils étaient "ex-Dying Fetus" pour rameuter du monde aux concerts ont produit une énorme bombe dès le départ des courses, d'une fraicheur hystérique toujours intacte... Cela va donc sans dire que nous aurons un mix de 5 et 6 boules pour ce premier "longue durée" qui pourrait vous donner envie de laisser les clés sur la porte de la maison et de vous barrer dans le premier train ou camion venu pour révolutionner votre vie.

note       Publiée le jeudi 6 août 2015

partagez 'Retaliate' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Retaliate"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Retaliate".

ajoutez une note sur : "Retaliate"

Note moyenne :        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Retaliate".

ajoutez un commentaire sur : "Retaliate"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Retaliate".

dimegoat › jeudi 6 août 2015 - 12:52  message privé !

Des boules comme s'il en pleuvait pour le meilleur groupe de metal du XXIe siècle!

Note donnée au disque :