Vous êtes ici › Les groupes / artistesSSilent Poets › To come...

Silent Poets › To come...

  • 2000 • Yellow 8573823152 • 1 CD digipack

11 titres - 57:04 min

  • 1/ Fact (1:56)
  • 2/ Someday (6:13)
  • 3/ I Will Miss this Holy Garden (4:10)
  • 4/ Where the Sidewalks Ends (7:13)
  • 5/ To Come (5:26)
  • 6/ Prisons (8:40)
  • 7/ The Corner (5:17)
  • 8/ Sugar Man (5:50)
  • 9/ Come Raising (3:48)
  • 10/ Save the Day (5:06)
  • 11/ Get Ready (3:25)

enregistrement

Berwick Studio, Cutting Room, Orinoco Studio, September Sound Studio, Garden Studio, Londres, Angleterre / Funkyslice Studio, Brooklyn, USA, 1999

line up

Virginia Astley (chant), Terry Hall (chant), Michiharu Shimoda (claviers, samples, programmation basse-batterie), Takahiro Haruno (claviers, programmation), Anomalies (chant), Kirsty Hawkshaw (chant), Roba (chant), Ursula Rucker (chant)

remarques

chronique

Styles
trip hop
Styles personnels
downtempo

"To Come..." est déjà le second album de ce duo nippon quasi confidentiel, équivalent asiatique des Kruder & Dorfmeister. Adeptes d'une musique downtempo qui s'appuye sur les échos organiques du dub, ils nous déroulent ici sur un tapis rouge dix superbes titres qui sont à même de ravir bon nombre d'amateurs ; ceux qui affectionnent le trip hop hanté du "Protection" de Massive Attack, ceux qui sont sensibles à l'utilisation parcimonieuse et raffinée des arrangements électroniques de Björk, ou ceux encore qui s'effondrent littéralement face aux multiples productions étiquettées heavenly. Derrière une résonance monstre, ce dub toujours, se succèdent un parterre d'invités - majoritairement féminines - qui viennent apporter toute leur sensibilité à des titres mélodiquements aussi précieux qu'efficaces dans leur dépouillement plastique. Comme pour mettre plus facilement à nu toute l'émotion qui s'en dégage. Anomalies et son slam enchantent sur "Someday" et "Prisons", son phrasé rap alimentant le contraste avec cet ensemble de violon omniprésent depuis le début du disque. Après l'expérience "Nearly God" en compagnie de Tricky, Terry Hall prouve qu'il sait choisir ses collaborations. Il ne sera pourtant pas celui qui s'en sort le mieux. Roba, d'Attica Blues, et "Save the Day" ou Ursula Rucker sur le final "Get Ready" s'en sortent nettement mieux. "To Come..." se présente comme une formidable opportunité pour qui veut découvrir un groupe de grand talent qui, de par le magistral agencement de ses ambiances, mérite amplement sa place aux côtés des plus grand ténors du genre.

note       Publiée le dimanche 30 juin 2002

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "To come...".

notes

Note moyenne        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "To come...".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "To come...".