Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesAAngels Of Liberty › Touch the daemon

Angels Of Liberty › Touch the daemon

cd • 6 titres

  • 1Touch the daemon
  • 2Ritual and tradition
  • 3Sophia
  • 4Our tears
  • 5Break the silence
  • 6Black knight satellite

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

line up

Voe Saint Clare (chant, synthés), Scarlet Powers (synthés, voix), Echo Von Hammer (boîte à rythmes)

remarques

La version parue chez Gothic Music est un digipack proposant un titre démo bonus et une couverture différente

chronique

En général, ça fonctionne ainsi: les Angels of Liberty sortent un maxi en édition limitée sur leur label, c’est tellement bon qu’ils sont aussitôt relayés par un autre label pour une seconde édition. J’aime être dans les premières rangs donc je privilégie autant que faire se peut le premier jet qui, je rassure les traînards, ne propose pas de titre bonus, juste un certificat d’authenticité, une pochette et une présentation différentes. Ces gens-là sont touchés par la grâce, je ne vois que ça. Non seulement, ils sont au top niveau mélodie et production mais en plus, ils parviennent à s’affirmer une identité. Sans aller jusqu’à parler d’originalité, le duo a confirmé sa patte sans renier la filiation classique (Sisters, Rosetta Stone, Children on Stun…) sur chacune de ses sorties; ’Touch the daemon’ ne fait pas exception avec ses six morceaux tueurs. On notera cependant une approche légèrement plus dépouillée, moins grandiloquente niveau claviers qui prouve le doigté de ces artistes. Le titre éponyme renvoie Nösferätü au bac à sable en leur montrant comment composent les adultes, ‘Sophia’ est une bombe dancefloor mais avec le swag (mmm, ces montées fraîches et puissantes du refrain), ‘Our tears’ commet l’exploit de pomper chez les Soeurs de Charité sans sonner comme un plagiat (le chant y est parfait en alternant gravité et froideur limite désincarnée), ‘Black knight satellite’ démontre que nos Anglais ont les pieds dans leur époque, savent groover, sans renier les racines. Qu’ajouter d’autre ? Peu d’élus parmi la foule mais Lucifer a clairement reconnu ses fils et leur a accordé le don de lumière.

note       Publiée le mercredi 5 août 2015

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Touch the daemon".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Touch the daemon".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Touch the daemon".

Richard › mercredi 5 août 2015 - 08:59  message privé !

Oui ! Hâte d'avoir la possibilité d'écouter la nouvelle production de ces Anglais qui entretiennent avec brio la flamme parfois vacillante d'un gothic rock percutant !