Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesRRichenel › L'Esclave endormi

Richenel › L'Esclave endormi

  • 1986 - 4AD, BAD 601 (1 vinyle)

vinyl 45t | 2 titres

  • 1 L'Esclave endormi (mix 1)
  • 2 l'Esclave endormi (mix 2)

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

line up

Richenel (chant)

Musiciens additionnels : Mix 1: Ivo Watts Russel, John Fryer (musique); Mix 2: Ricardo (guitare), Michie (basse), Hans (claviers), Dirk Blanchart (production)

remarques

Paru à l'origine sur le label belge Megadisc.

chronique

Entrelacs de gaze effleurés par un souffle à peine perceptible, jeu d’ombres à l’aurore sur les murs du sérail entre les colonnes, garçon aux corps parfait de statue, érotisme oriental sublimé aux frontières de la puberté dans la plus pure tradition XIXème (songez aux odalisques de Delacroix, à celle de Renoir ou même à Ingres )…’L’Esclave endormi’, à l’origine un texte et une chanson de Armande Altaï en 1983, qui trouve trois ans plus tard son interprète parfait en la personne d’un chanteur hollandais androgyne au timbre stupéfiant, presque féminin. Ivo du label 4AD ne s’y trompe pas, estomaqué qu’il est en découvrant son interprétation, à tel point qu’il acquiert la licence du morceau afin de le remixer dans le but de laisser plus d’espace au chant du jeune homme. S’il est vrai que la version originale utilisée en face B est-elle même prenante, elle n’a rien à voir avec le remix beaucoup plus dépouillé, très proche de l’esprit This Mortail Coil (projet auquel Richenel prendra part sur le second LP et on comprend pourquoi) proposé par Ivo et John Fryer. Tout repose sur le chant qui paraît littéralement flotter dans l’espace, la musique ne reposant que sur quelques envolées sombres, tranchées, destinées uniquement à ponctuer les paroles, quelques percussions égarées, tantôt exotiques en retrait, tantôt sèches. Le résultat est bluffant de sensualité et d’érotisme, tout en langueur et en beauté, comme la mise en musique d’un tableau. One shot sublime dans la carrière d’un artiste qui gâchera son talent immense dans une pop dansante sans profondeur.

note       Publiée le mercredi 5 août 2015

Dans le même esprit, Twilight vous recommande...

partagez 'L'Esclave endormi' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "L'Esclave endormi"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "L'Esclave endormi".

ajoutez une note sur : "L'Esclave endormi"

Note moyenne :        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "L'Esclave endormi".

ajoutez un commentaire sur : "L'Esclave endormi"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "L'Esclave endormi".

Twilight › samedi 26 septembre 2015 - 10:52  message privé !
avatar

Je ne trouve pas personnellement, je trouve que ça colle parfaitement à l'esthétique sonore 4AD mais tout est question de goût ^^

Note donnée au disque :       
Warsaw › samedi 26 septembre 2015 - 09:20  message privé !

ce n'est pas un poil un peu trop kitsch? :)