Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesSSunshine Blind › Love the sky to death

Sunshine Blind › Love the sky to death

cd • 13 titres

  • 1Lament (intro)
  • 2Is there
  • 3Keyeslough
  • 4Regodless
  • 5Crescent and the star
  • 6Crocodile
  • 7Francis
  • 8Burned at the stake
  • 9Here and after
  • 10Coming down
  • 11Crescent and the star (extended)
  • 12Delicate thing
  • 13Emotional sky

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

line up

Caroline Blind (chant, guitare, programmation), CWHK (guitare, guitare douze-cordes, programmation), Cousin Al (basse)

remarques

Est disponible dans une version compilant deux albums 'Love the sky to death' et 'Liquid' avec des titres bonus

chronique

Le gothic rock est enfant du punk, un mouvement qui a permis, à ses débuts du moins, à diverses artistes féminines de s’exprimer, d’agir en leader et à porter la culotte au sein de leurs groupes (Siouxsie, Poly Styrene, Lydia Lunch, Courtney Love, Eva O…). Caroline Blind est héritière de cette continuité au cours des 90’s au sein de ce combo qu’elle fonde en compagnie du guitariste CWHK. Bien que crée en 1991, il faudra quatre ans pour la sortie du premier véritable album. Comment lancer une ambiance le plus simplement du monde ? En susurrant une complainte a capella à briser le cœur. Attention cependant, l’erreur serait de cantonner Sunshine Blind à la seule personnalité de Caroline et surtout à la voir comme une présence angélique, les deux titres suivants ont vite fait de le faire comprendre. Débuts clairs, froids, typiquement gothic rock mais avec des attaques de guitare agressives sur le refrain et la Belle de démontrer que son timbre peut impressionner et filer le frisson dans la colère aussi. Tout le sens du titre de l’album est là, ‘aimer à en mourir, à en crever même, parce que la passion, c’est ça, l’inverse de la demi-mesure. La suite des compositions confirme en affirmant la griffe américaine par des influences deathrock assez nettes au niveau des guitares, sans renoncer aux effets hivernaux chers au gothic rock traditionnel. Sunshine Blind n’aime pas les carcans et c’est tout à leur honneur. Cette alternance mi-angélique mi-démone permet un disque profond, varié, avec des moments d’intense beauté (le calme et mélancolique ‘Crocodile’). Sans vouloir insister lourdement sur le rôle de Caroline, je me vois forcé de souligner la beauté et l’assurance de son chant ; on se souvient aisément (avec raison) de Mephisto Waltz, Faith and the Muse, Gitane Demone mais Sunshine Blind fait clairement partie des formations sous-estimées. Écoutez donc ‘Burned at the stake’, 'Coming down', ‘Is there’, ‘Keyslough’ et vous partagerez sûrement mon avis. La chance ne sera pas du côté des artistes car leur label se cassera la gueule en 1997, après la sortie du second opus, ce qui contraindra les membres à se trouver des boulots d’appoint et ce n’est qu’en 2003 qu’il sortiront enfin leur ultime disque à ce jour… Mais plutôt que de jouer les oiseaux de mauvaise augure, je vous invite plutôt à découvrir ‘Love the sky to death’ parfaite fusion entre deathrock américain et gothic rock européen. Une merveille injustement ignorée.

note       Publiée le lundi 3 août 2015

Dans le même esprit, Twilight vous recommande...

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Love the sky to death".

notes

Note moyenne        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Love the sky to death".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Love the sky to death".

Twilight › vendredi 11 septembre 2015 - 00:00  message privé !
avatar

Le second est très bon aussi mais je ne connais pas le 3ème, j'ai mes lacunes moi-aussi ^^

Note donnée au disque :       
Kagoul › jeudi 10 septembre 2015 - 19:26  message privé !

drolement bon dis donc ! allez hop je me le commande. Twilight : l'homme qui m'aurait fait découvrir une bonne centaine de groupe Goth que j'adore! les trois autres albums de Sunshine Blind sont ils aussi bons que celui-ci ???

allobroge › mardi 8 septembre 2015 - 04:48  message privé !

Merci Twilou de faire connaître ce remarquable album inusable !

Note donnée au disque :