Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesBBölzer › Aura

Bölzer › Aura

cd | 3 titres | 23:08 min

  • 1 C.M.E. [05:58]
  • 2 Entranced by the wolfshook [06:43]
  • 3 The great unifier [10:27]

enregistrement

Enregistré durant l'été 2012 au Osa Crypt

line up

KzR (chant, basse), HzR (batterie)

chronique

Bölzer, oui, j'avoue, j'ai cédé à la hype comme dirait Rastignac. Je les ai découverts en concert et même si tout n'était pas parfait, leur set avait attisé ma curiosité et je me suis laissé aller à leur prendre leurs EP. Me voici donc en train de vous parler du premier des deux, "Aura", mon collègue s'étant chargé de "Soma". Au programme, trois morceaux pour 23 minutes de black metal aérien. Déjà, ce qui m'a surpris, c'est que le groupe n'est constitué que de deux personnes, même en live, comme Inquisition. Et donc, comme pour les colombiens, vu qu'il n'y a pas de basse et qu'à part la batterie, on n'a que la guitare comme véritable instrument, il faut un son ample. C'est effectivement ce que font les suisses de Bölzer. Alors ce qui est marrant ici, c'est que le son de guitare est parfois proche de celui d'un réacteur d'avion tellement il doit prendre tout le spectre musical, à la fois dans les aigus mais aussi dans les basses. Le chant enchaîne entre râle brutal style death metal primaire et chant clair mais halluciné, quasi-hurlé. Le résultat est plutôt intéressant, un peu répétitif même si les morceaux présentés comportent pas mal de parties différentes, ça devient par moment assez redondant. En fait, Bölzer, il y a un côté apocalypse dans leur musique. C'est pas comme avec Neurosis du gros magma qui t'explose à la gueule. Non, ici, c'est plus cérébral, quasi-mystique ou rituel. Bölzer, par ses parties qui se répètent et qui reviennent amènent l'auditeur à un état de transe. En tout cas, je sens que c'est l'effet recherché. Les compos sont pas mauvaises du tout, les enchaînements sont bons et je me surprends à vraiment aimer ces trois morceaux, dont tous sont bons. C'est bien ficelé, pas forcément difficile d'accès, bon après faut pas être rebuté par le metal bestial, les parties sont plutôt entraînantes et les ambiances noires et hypnotiques sont bien réalisées. Cela ne reste que trois titres, mais le potentiel est là. Voilà en tout cas un EP sympa, assez original, même si ça reste dans la mouvance actuelle qui est de rendre le black metal moins brutal et plus éthéré pour atteindre un niveau d'apocalypse et de désolation, à mi-chemin entre metal et drone. Je ne vais pas dire que c'est le groupe de l'année, mais ils ont le mérite de proposer une musique relativement personnelle et bien chiadée. A découvrir !

note       Publiée le samedi 27 juin 2015

partagez 'Aura' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Aura"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Aura".

ajoutez une note sur : "Aura"

Note moyenne :        5 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Aura".

ajoutez un commentaire sur : "Aura"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Aura".

Bernard › jeudi 2 juillet 2015 - 14:29  message privé !

'Entranced by the wolfshook' est effectivement assez énorme. Dommage que le reste soit un cran en dessous, y compris l'ensemble de 'Soma'. En espérant qu'ils soient capables à l'avenir de torcher d'autres compos du même tonneau.

Note donnée au disque :       
saïmone › dimanche 28 juin 2015 - 12:03  message privé !
avatar

"Entranced by the wolfshook" est vraiment un tube de ouf, la mélodie est très éloignée de ce qu'on entend la plupart du temps, là on dirait une sorte de riffing malsain positif et optimiste, un riff de black heureux avec un je ne sais quoi qui me fait penser à l'asie du sud-est, sans que ce soit explicable

Note donnée au disque :