Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesAAppalachian Terror Unit › We don't need them

Appalachian Terror Unit › We don't need them

lp • 6 titres

  • 1Banners over the wasteland
  • 2Consumer culture
  • 3Casualties of rape culture
  • 4Officer down/Warehousing prisoners
  • 5It’s time to cut the shit
  • 6We don’t need them

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

line up

Sarah (chant), Chris (guitare, chant), Matt (basse), Kris (batterie)

remarques

Inclut un poster, un code de téléchargement. Existe également en édition limitée vinyl blanc

chronique

Styles
punk
crust
Styles personnels
anarcho-punk

Nous n’avons pas besoin d’eux, nous ne voulons pas de ce monde qu’ils cherchent à nous imposer. ‘Ils’, ‘eux’, ce sont les banquiers, industriels, politiciens, promoteurs, généraux, fanatiques religieux de tout bord, mais également les racistes, les homophobes, les aigris, violeurs, tous ceux qui saccagent notre terre, notre équilibre social, notre santé et celle de notre planète pour leur profit, pour nous asservir toujours plus, nous et nos enfants. Nous n’acceptons pas qu’ils défigurent le globe, qu’ils banalisent et vendent la violence, que l’accès aux soins ne soit pas garanti pour tous équitablement, que chacun ne puisse pas aimer qui il veut peu importe sa couleur de peau, son sexe…Marre de voir les animaux réduits à de simples biens de consommation, de constater que l’égoïsme prévaut, que la paranoïa devient quotidienne, de visionner des conflits sans sens au travers d’un écran. Nous n’avons pas besoin d’eux, nous croyons en une société meilleure, plus juste, où les richesses seraient équitablement réparties, où le bien des individus l’emporterait sur le profit personnel de quelques nantis, où la paix, la créativité, le dialogue cimenterait la communauté sociale. Tu l’ignorais ? Normal, ils s’arrangent pour que cela ne se sache pas, la presse à leur botte nous musèle mais nous savons crier fort. Nous avons la force de nos mots, notre batterie roule vite, nos guitares sont tranchantes, nos basses puissantes. Ecoute, ressens cette énergie, laisse ton corps vibrer, Sarah hurle, Sarah parle, Sarah t’explique et parfois Chris s’en mêle aussi. Le rythme s’emballe, fonce, se calme, pour laisser le temps de digérer le message. Oui, Appalachian Terror Unit, je vous écoute, rien de bien novateur dans votre musique, elle propose tout ce qu’on est en droit d’attendre d’un anarcho-crust de qualité, des accélérations, des breaks, des moments sombres et tendus et c’est ce que j’aime justement. Je pense que votre album doit s’écouter d’une traite car il dégage une vraie cohérence, on le sent voulu comme un tout…Et quand il se termine par une longue plage instrumentale acoustique bordée de bruits de nature puis de civilisation, on réfléchit, on s’interroge; on contemple l’artwork soigné, le poster inclus, on se prend à rêver…Des solutions ? Pas forcément mais une prise de conscience. La base de tout changement.

note       Publiée le dimanche 21 juin 2015

Dans le même esprit, Shelleyan aka Twilight vous recommande...

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "We don't need them".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "We don't need them".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "We don't need them".