Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesPPantera › Live 1993 - A Vulgar Display At Newport

Pantera › Live 1993 - A Vulgar Display At Newport

cd | 13 titres | 69:10 min

  • 1 New Level [04:00]
  • 2 Walk [05:40]
  • 3 Art Of Shredding [05:19]
  • 4 Domination [04:49]
  • 5 Hollow [03:11]
  • 6 Fucking Hostile [02:53]
  • 7 This Love [08:42]
  • 8 Rise [04:54]
  • 9 Demons (By Demons Be Driven) [07:26]
  • 10 Mouth For War [07:44]
  • 11 Primal Concrete Sledge [03:07]
  • 12 Cowboys From Hell [04:07]
  • 13 Cemetery Gates [07:08]

enregistrement

Enregistré au Newport Leisure Centre, Newport, Royaume-Uni, 12 février 1993.

line up

Phil Anselmo (Chant), Dimebag Darrel (Guitare), Vinnie Paul (Batterie), Rex (Basse).

chronique

Styles
metal

Quel vilain boot. Commençons par le livret : que des photos d'Anselmo qui fait la moue comme un vilain petit canard, la tracklist écrite avec les dents, et tout le reste est moche, le choix des polices, les couleurs des polices, tout ! Violet sur noir, non ! Deux points devant chaque titre, non ! "Cowboys from Hell" confondu avec "Heresy", lol ! "His love" au lieu de "This love", non mais, oh ! Passons maintenant à l'enregistrement : effectué sur cassette, dans le public, un peu tremblotant parfois... mais je crois que c'est l'ingé son du concert lui-même qui n'était pas 100% live proof... le concert commencera par un larsen abominable de plusieurs dizaines de secondes, et c'est simple, il a oublié la basse. Vous avez déjà rêvé d'écouter Pantera sans Rex Brown ? Vœu exaucé sur ce bootleg. Vous adorerez également les effets nulos sur la caisse claire ou la voix avec reverb de malade ! Pour ce qui est de l'interprétation, le groupe m'a l'air un peu fatigué, Anselmo est moins bavard que d'habitude, ne sort à peu près que des "thank you" et "god bless you" ('murica), "vous êtes incroyables" (comme d'hab, mais on aime ça hein ? avouez), "oué on a fait sold-out sur toutes les dates", et surtout "je suis mort fatigué mes collègues ont été obligés de me réveiller à coups de pompe, on arrête pas de se foutre la gueule à l'envers avec des groupes de metal" : ah bon ? Ben, oui, sa voix va se mettre à se chauffer au bout d'une demi-heure mais le reste du groupe tient bien le coup, notamment Dimebag irréprochable à tous les niveaux, les solos sont quasiment parfaits, très peu (pas du tout ?) de pains, mais bon hein, normal, c'est de Dimebag dont on parle ici. Les morceaux eux sont extraits majoritairement de leurs deux derniers albums de l'époque, "Vulgar Display of Power" et "Cowboys from Hell", dont la plupart sont anéantis par le son pourrave (Domination notamment est assez méconnaissable), la saturation immonde sur la voix (imaginez la mosh part de "This Love" *PPPRRRRRRR*), les aigus ne tenant pas la route non plus, avec variations de volumes très pénibles. Un vilain boot, vraiment, même si la qualité sonore semble un peu s'améliorer sur la fin, et pi de toute façon vous pouvez déjà acheter le live officiel qui fait bien le tour de la question, ou bien regarder les vulgar videos pour vous (re)faire une idée de la ouferie totale des tournées de Pantera, sur scène, et ailleurs (sur les photocopieurs par exemple). Enfin, il est agréable d'écouter Anselmo en conclusion du concert parier ses propres testicules sur le fait que l'album qu'ils sont en train d'enregistrer (le futur "Far Beyond Driven") sera "totally brutal". Pas faux philou.

note       Publiée le vendredi 12 juin 2015

partagez 'Live 1993 - A Vulgar Display At Newport' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Live 1993 - A Vulgar Display At Newport"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Live 1993 - A Vulgar Display At Newport".

ajoutez une note sur : "Live 1993 - A Vulgar Display At Newport"

Note moyenne : Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Live 1993 - A Vulgar Display At Newport".

ajoutez un commentaire sur : "Live 1993 - A Vulgar Display At Newport"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Live 1993 - A Vulgar Display At Newport".

dimegoat › vendredi 12 juin 2015 - 14:53  message privé !

Ah ah, ça doit faire bien vide pendant les solos si la basse est inaudible! c'est bête, il y a quelques bons boots qui circulent (Donington 94 ou bien je me rappelle vaguement d'un concert canadien sur la tournée Vulgar, celui où ils foirent Primal Concrete Sledge comme un cover band à la fête de la musique)