Vous êtes ici › Les groupes / artistesLLeechfeast / Meth Drinker › Leechfeast / Meth Drinker

Leechfeast / Meth Drinker › Leechfeast / Meth Drinker

vinyl 45t • 2 titres • 18:58 min

  • 1Leechfeast - Aimless09:18
  • 2Meth Drinker - Sewer09:40

enregistrement

Meth Drinker : enregistré et mixé par Vanya (28-30 juin 2014) au Scumbag College, Wellington, Nouvelle-Zélande. Leechfeast : pas de précisions sur l'enregistrement.

line up

Meth Drinker, Leechfeast.

remarques

Coédité par Raw Birth Records. 12 pouces, 45T.

chronique

Meth Drinker vient de Nouvelle-Zélande, et à l'instar de Weedeater ose dire au monde que l'ingestion de mauvaise drogue est un motto, un slogan, un mojo, une envie de vivre autrement sa virilité metal. Après deux albums et tournées dans les festivals et caves spécialisées, les messieurs sortent un split avec un groupe slovène ; alors on est reparti pour un tour de ring, "get in it motherfucker!"comme dirait Duff. A ma droite Meth Drinker donc qui va jouer un gros morceau de sludge à base d'un riff répété, riff de basse ultra saturée (et qui fait bien boing boing), d'ailleurs mes câbles d'enceintes sont pourris donc j'entends difficilement la grosse basse, donc, ne faites pas comme moi, n'achetez pas n'importe quoi comme matériel, remplacez vos câbles audio, arrêtez de vous dire que la foirfouille est le top de la hifi pas cher. Comprendo ? Il faut du gros matos pour écouter de la musique sale, en d'autres termes il faut des éléments permettant la reproduction la plus claire possible de quelque chose de trouble - paradoxe n°233 de l'amateur de musique extrême. A ma gauche Leechfeast (miam), de Slovénie, celle patchée, celle qui a des ch'veux sales, qui va nous la jouer un peu plus syncopé, avec petits chants en clair le nez pincé pour faire clin d’œil à vieux fan de Burning Witch. Et finalement, finalement, sur ce split single c'est Leechfeast qui hausse la tête d'un ton, par un côté épique un peu plus puissant que les tous dégueux Meth Drinker d'une sécheresse extrême. Alors, oui, bien sûr, si vous dites que depuis Grief ou Khanate y a que des copieurs et qu'c'était mieux avant, passe ton ch'min Valjean! Mais si vous avez besoin que le dream goes on et de rassasier toujours plus vos désirs de dégueulasserie en restant compréhensif face aux redites évidentes qu'un sous-genre balisé peut produire, ce split vaut le coup, moyennement, car le propos est quand même un peu court, et me laisse sur ma faim, faute au format... manque 20 minutes, et deux breaks quoi. Enfin, voici une chronique porte d'entrée, checkez donc le reste de leur discographie, laquelle arrivera peut-être jusqu'aux noires travées de gutsofdarkness, qui sait.

note       Publiée le mercredi 10 juin 2015

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Leechfeast / Meth Drinker" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Leechfeast / Meth Drinker".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Connectez-vous ajouter une note sur "Leechfeast / Meth Drinker".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Leechfeast / Meth Drinker".