Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesSSeeds Of Hate › Persecution of christian filth

Seeds Of Hate › Persecution of christian filth

8 titres - 35:00 min

  • 1/Dem geweiht
  • 2/ Satan’s thron
  • 3/ hasserfüllter geist
  • 4/ Bom zorn getriben
  • 5/ Der sonne letzter untergang
  • 6/ Persecution of christian filth
  • 7/ Eternal flames of hate
  • 8/ The last winter… (instrumental…)

enregistrement

Enregistré et mixé par Seeds of Hate et R. Paveza au studio Loco en mai 2001.

line up

Sm Daemon (basse), Adrastos (vocaux et lyrics…), Tondhron (batterie), Havoc (guitare)

chronique

Styles
metal extrême
Styles personnels
black metal

Seeds of hate se présente fièrement comme un groupe de German Black Metal, choisit précisément le titre de son album, ainsi que son propre nom : voilà du true black bien haineux… se dit-on. Du true black, oui, à savoir un metal extrême et simple, son très saturé et cradoque, vocaux (plutôt bons) black et des blasts beats par ci par là. Mais curieusement, tout cela n’est pas très malsain, les riffs sont trop évidents, trop simples, heavy, voire hardrock : l’intro de Satan’s Thron, riff puis entrée de batterie, basse et seconde gratte, est tout sauf violente, haineuse ou quoi… c’est juste du rock crade (enfin… à l’oreille de ceux qui écoute du black). A l’arrivée l’ensemble sonne comme du black, bien sûr, mais ce qui est surprenant c’est ce manque de malaise… de malsain. Le son se veut roots, et presque péchu par moment, mais pas vraiment méchant… les riffs sont à la fois respectables, efficaces parfois, mais peu percutants. Dynamiquement construite autour du riff, la musique est assez entendue, judicieusement construite néanmoins, et tout cela tourne (mise à part l’épouvantable double grosse caisse du batteur, d’une précision extrêmement douteuse… sans doute d’ailleurs la chose la plus extrême de l’album). N’allons pas beaucoup plus loin : il s’agit de true black, très roots, influencé par le vieux heavy et encore une fois, presque le hard-rock. C’est un black qui n’hésite pas non plus à jouer vite et à gueuler fort… mais malgré la route intègre qu’il semble suivre… Seeds of hate n’arrive pas à trouver les véritables ténèbres. Reste donc un album de metal pas désagréable, voire plaisant, mais totalement dispensable. Les uns voudront du Khold…. Les autres resteront à Venom… mais ce groupe-ci n’arrive pas à sortir du lot. On se demande ce que Dawn of Armageddon, qui n'est autre qu'Akhenaten, fout là-dedans...

note       Publiée le jeudi 27 juin 2002

partagez 'Persecution of christian filth' sur les réseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Persecution of christian filth"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Persecution of christian filth".

ajoutez une note sur : "Persecution of christian filth"

Note moyenne :        3 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Persecution of christian filth".

ajoutez un commentaire sur : "Persecution of christian filth"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Persecution of christian filth".

vargounet › mercredi 1 juin 2011 - 14:37  message privé !

J'avais jamais vu cette chronique ! Album vu à gibert a quelques euros failli le prendre, puis après écoute c'est pas mauvais bonne basse etc mais manque clairement un truc donc finalement j'ai laissé béton. Puis bien d'accord avec la chro l'approche est trop sautillante, limite hard rock par moments, ça va pas avec la forme du truc.

Note donnée au disque :       
Dead26 › mercredi 1 juin 2011 - 13:45  message privé !

Cet album aurait pu être une tuerie mais hélas la production trop propre et sans relief pourrie le tout, du coup aucun once d'émotion ne ressort et on n'en est que plus frustré... Vraiment dommage car musicalement c'est du très bon avec le jeu de guitare inimitable de mr Akhenaten.

Note donnée au disque :