Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesVViolent Femmes › Violent Femmes

Violent Femmes › Violent Femmes

cd | 10 titres | 36:16 min

  • 1 Blister In The Sun
  • 2 Kiss Off
  • 3 Please Do Not Go
  • 4 Add It Up
  • 5 Confessions
  • 6 Prove My Love
  • 7 Promise
  • 8 To The Kill
  • 9 Gone Daddy Gone
  • 10 Good Feeling

line up

Victor Delorenzo (percussions, chant), Gordon Gano (chant, guitare, violon), Brian Ritchie (basse acoustique, xylophone, basse électrique, chant)

chronique

Dire que j'ai failli aimablement péter les dents à ce disque qui n'en a pas beaucoup... Auquel je me suis vraiment attaché sans m'en rendre compte... De l'intérêt de bien laisser infuser ce foin punk dans la caboche, puis en retirer le mignon sachet qui fait trempette. Mais quel fût le moment de ma découverte de Violent Femmes, déjà ? Etait-ce au moment où je m'écoutais la B.O. de The Crow, ou au moment où j'ai lu dans mon gros bouquin du rock que j'avais eu petiot en cadeau à Noël qu'ils étaient l'influence du premier Louise Attaque (oui, j'ai comme beaucoup écouté cet album à sa sortie, mais à 12 ans en 1998 c'était presque obligatoire d'écouter "Léa" entre Tryo et Matmatah) ? Je ne saurais le dire, toujours est-il qu'ils sont le groupe qui lie Louise Attaque à John Zorn, pour ceux qui s'amusent de ce genre de petits ponts en bois entre deux mondes musicaux. Et toujours est-il que la niaiserie de "Blister In The Sun" est assez symbolique de ce qui m'a toujours gêné avec ce groupe de pouilleux ravis. Sauf qu'en fait non : c'est ce qui me l'a rendu si attachant. Un album qui s'amuse des trous dans ses pompes, qui swingue comme pas deux, et qui ne tient peut-être guère la comparaison avec le suivant en terme de freakitude, mais pour tout dire ça n'est aucunement un problème car les deux sont aussi obsédants, à leur manière. Celui-ci à/a la sienne, alternative des chicots. Pour autant, ce premier est un peu tout ce qu'on peut faire de joyeusement sans-dents (big up François) avec des guitares sèches et un chanteur grunge avant l'heure. Joy Division arrivait à faire danser sur la dépression (si si, avant New Order, réécoutez vos classiques), eh bien Violent Femmes font du swing sur la leur, de la country de keupon qui troque sa crête contre un chapeau de paille sur leurs cheveux plus secs que celle-ci, une musique qui au passage nous fait des mélodies Beatles de beaux charançons. Vous savez, ces bestioles qui s'accrochent à tout, peau comme tissu, avec leur petites pattes en épines et leur allure de presque rien tout à fait pathétique. Car si ce country-punk desséché et négligé sonne tout happy, il ne cause que de misère affective absolue. Dans le fond Violent Femmes c'est pas du tout léger : "Confessions" fonctionne même sur des répétitions obsessives du mot "lonely", pour dire à quel point ça le travaille, le Gano. Pure ballade de prolétaire à vous carrier un cœur. C'est une super chanson, comme toutes les chansons de cet album, il me semble, la chanson qui pique un bout de Willie Dixon et qu'est sapée comme un épouvantail de Willie Dixon n'étant pas la dernière, ni "Add It Up", qui est taillée pour être l'hymne des puceaux de l'amour. Car dans la forme, ce disque est une gigue de cul-terreux juvénile et ne comprenant pas vraiment ce qui le mine, comme cet adolescent de Gordon Gano, pas assez bourré pour être Shane MacGowan, juste assez édenté, trop cow-boy pour être Hugh Cornwell, juste assez ouvrier et sarcastique, et qui termine son disque de meunier à poussière sur une ballade aussi pathétique que lénifiante, plutôt qu'en fanfare. Un album qui s'écoute idéalement en épluchant des patates. Avec un couteau à patates. En ayant la patate. D'être une patate.

note       Publiée le mercredi 20 mai 2015

Dans le même esprit, Raven vous recommande...

partagez 'Violent Femmes' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Violent Femmes"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Violent Femmes".

ajoutez une note sur : "Violent Femmes"

Note moyenne :        6 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Violent Femmes".

ajoutez un commentaire sur : "Violent Femmes"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Violent Femmes".

kama › mardi 31 janvier 2017 - 12:46  message privé !

Ça a fait plus qu'influencer Louise Attaque, en fait Gano a produit le groupe...! Comme quoi, le soleil tape fort aussi dans le Wisconsin, une insolation peut vite arriver...

Reflection › samedi 2 juillet 2016 - 12:25  message privé !

Tourne en boucle x1... Totalement addictif.

Raven › jeudi 4 juin 2015 - 00:53  message privé !
avatar

mon plaisir, dude

SEN › mercredi 3 juin 2015 - 23:14  message privé !

Je dois encore dire merci à RAVEN pour cette fantastique chronique qui m'a permis de découvrir ce très belle album...

Note donnée au disque :       
necromoonutopia666 › jeudi 21 mai 2015 - 11:27  message privé !

Rarement entendu un fraîcheur musicale aussi salvatrice!

Note donnée au disque :