Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesNNecrowretch › Putrid death sorcery

Necrowretch › Putrid death sorcery

cd | 11 titres | 35:51 min

  • 1 Ripping souls of sinners [02:37]
  • 2 Purifying torment [03:21]
  • 3 Goat-headed [03:04]
  • 4 Putrid death sorcery [03:52]
  • 5 Impious plague in catacombs [03:35]
  • 6 Spewed from hell [03:29]
  • 7 Defiler of sacrality [03:16]
  • 8 The anthropomancer [04:26]
  • 9 Soiled into a crypt [02:26]
  • 10 Necrollections [03:03]
  • 11 Repugnizer [02:35]

enregistrement

Enregistré au Blackout Multimedia Studio en août 2012

line up

Vlad (chant, guitares), Amphycion (basse), Mörkk (batterie)

chronique

Necrowretch, je vous en avais déjà parlé il y a déjà deux ans (que le temps passe vite !) suite à leur performance remarquée lors du Deathkult 2013. Il s'agit d'un trio français de death metal à l'ancienne. Je ne suis certainement pas le mieux placé pour vous parler de ce groupe vu que je ne suis pas un grand fan du genre, mais ce groupe m'avait interpellé à l'époque. Après quelques démos, le groupe a directement signé avec Century Media (bien joué !) qui a sorti leur premier album il y a deux ans. Au-delà de l'aspect vraiment old-school, très loin du son moderne actuel, c'est ce côté sale, crade, véritablement necro et poisseux qui me plaît. Tout dégouline de crasse à l'écoute de ce disque, ça suinte de partout. Vlad a un chant gras, lourd, très mis en avant avec pas mal de réverb' donnant un bon côté gore à l'ensemble. Musicalement, c'est dans le même schéma. Le batterie a un son très naturel, pas triggé, avec beaucoup de profondeur. Les guitares et basses sont dans ce moule très typique du début des années 90. Le rendu, c'est du gros death metal old-school bien obscure, agressif, pas recherché et qui va droit à l'essentiel. Et là où c'est bon, c'est qu'en plus, les morceaux sont bien sentis, les riffs entraînants et le tout ne donne envie que de taper du pied, headbanger et pogoter. Necrowretch n'est pas là pour réinventer la poudre, par contre, il nous propose un premier disque presque nostalgique d'une époque (pas tout à fait) révolue, à des années lumière de ce son et de cette production synthétique qu'on voit trop souvent en ce 21ème siècle. Même si je ne suis pas un grand fan de cette scène, ce groupe m'a interpellé avec un style direct, vintage, cru, noir, poisseux, le tout étant joué avec passion. Je m'étonne presque écoute après écoute à trouver ce disque vraiment bon, entraînant, si bien pensé et incisif. Une excellente découverte.

note       Publiée le jeudi 14 mai 2015

partagez 'Putrid death sorcery' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Putrid death sorcery"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Putrid death sorcery".

ajoutez une note sur : "Putrid death sorcery"

Note moyenne :        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Putrid death sorcery".

ajoutez un commentaire sur : "Putrid death sorcery"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Putrid death sorcery".

Nicko › mercredi 20 avril 2016 - 11:04  message privé !
avatar

Moi, c'était vraiment que pour Necro. J'ai assez peu accroché aux autres groupes en fait.

Note donnée au disque :       
Rikkit › mercredi 20 avril 2016 - 10:18  message privé !

Tellement, Vlad est juste complètement possédé. Surexcité quand le riff de Black Magic est parti.

J'ai adoré Cadaveric Fumes, mais la majorité du peuple a préféré Skelethal, j'ai pas trop compris.

Note donnée au disque :       
Nicko › mercredi 20 avril 2016 - 09:08  message privé !
avatar

C'était mortel ! Je trouve ça pas mal sur album mais alors en live, c'est terrible ! Avec ce "Black magic" de Slayer pour finir de nous achever.... Concert mémorable !

Note donnée au disque :       
Rikkit › mardi 19 avril 2016 - 22:36  message privé !

Quel poutrage en règle que ce skeud, roh, c'est pas humain, ou si, parfaitement humain en fait.

Y en a des qu'étaient au Cirque Électrique ?

Note donnée au disque :