Vous êtes ici › Les groupes / artistesOOomph! › Unrein

Oomph! › Unrein

  • 1998 • Virgin 724384546328 • 1 CD

cd • 14 titres • 69:54 min

  • 1Mutters Schoß
  • 2Unsere Rettung
  • 3Die Maske
  • 4My Hell
  • 5Gekreuzigt
  • 6Zero Endorphine
  • 7Willst Du Mein Leben Entern?
  • 8(Why I'll Never Be) Clean Again
  • 9Unrein
  • 10Anniversary
  • 11Foil
  • 12Bastard
  • 13Another Disease
  • 14Meine Wunden

line up

Dero (chant, batterie), Flux (guitare, sampler), Crap (claviers, guitare)

remarques

chronique

Styles
electro
dark wave
neo metal
Styles personnels
crossover / neue deutsche härte

Oomph! atteint donc son climax avec Impur, le meilleur album de ces trois laborantins avec le premier, incontestablement. Les boches ont investi la cathédrale en plastik et parviennent enfin à la hauteur de leurs - kof kof - ambitions. Merde à Devin Townsend et toutes ces daubes Transformers style Fear Factory, et merde à Disco Volare de Mr. Boggle aussi, au passage (si si, vous allez comprendre) : Oomph! ont un feeling darkwave peura à la germaine bien heabbangatoire et bien instable-narcissique teeellement plus... Chimique ? Stendal Blast ? Le climax d'un style gauche et approximatif, qui a lentement pris de l'assurance au fil de Sperme, Défectueux et Enfant Désiré (???...!!!), et qui est arrivé à pleine maturité dans une ambiance de gothique à la série B volontaire, tendance encombrant. Les chiottes de métro du gothique, plus que la cathédrale, en fait. J'ai eu du mal à y croire pendant longtemps, tant j'ai cru esquiver ad vitam aetchoumam le danger mental que constitue une spéléologie en profondeur dans la discographie de ce groupe au nom génial et on ne peut mieux adapté, mais... oui : Urine (oui, moi aussi j'ai longtemps cru que "Unrein" = "Urine") est en réalité LE skeud d'Oomph!. Et c'est trop de la balle BDSM, même si faut se sentir un peu prêt à avoir la sensation de redevenir un ado, sous-race encombrante de l'adulte. En tou ka moi je kiff tro, même si j'en ai des flashs dégueulasses de ma jeunesse dark electro au collège, quand je dessinais des corbeaux en marge des cahiers en tenant mon stylo bille comme un poignard parce que j'aimais passer pour un mec malsain aux yeux de ma voisine fan d'Indochine. Eh, j'écoute le dernier Oomph! poulette, gruuuuuuh, j'suis un mec dangereux, je fous du gel fixation extrême dans mes cheveux et j'enfile des camisoles en cellophane comme le chanteur ! Qui nous donne quelques effets Dave Gahan Mike Patton à growl capacitant salement pétés, quand il veut bien se donner la peine. Même du Gahan discount des plus coriaces, avec son anglais gauche scolaire... Alors croyez-moi quand je vous dis que ce cinquième Oomph!, summum du gothique à l'allemande dans le métal dit "industriel" (cyber-metal, voilà ce qu'il faut lire), est un album qu'il serait criminel de ne pas chroniquer en ses pages. Pensez à une créature délicieusement couillonne et difforme issue de la copulation entre tout ce que Mr. Bungle n'a pas de jazz - et n'aura jamais de gothique, tout ce que Ministry n'a pas de Rammstein, tout ce que Korn n'a pas d'alternatif et tout ce que Depeche Mode n'a pas de classieux. Vomissez, mais serrez bien les dents. Maintenant que vous avez gardé les grumeaux : mâchez, savourez, et comprenez. Car si comme moi vous accrochez à ce silo germain insalubre, vous saisirez pleinement la singularité totale d'un album qui contient en réalité un condensé d'absolument tout ce que Oomph! a fait de bon dans sa période crossover, et qui rend par anticipation la discographie de Carnival In Coal obsolète, sans trop forcer. Il ne lui manque qu'une touche tex aveeeeuhry Calva Y Nada (à la aaaaayyyy - aaaayyyyyy, 'voyez), mais on sent que le cœur y est, dans cet amour de petit album à la connerie addictive. Teutoxique.

note       Publiée le jeudi 14 mai 2015

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Unrein".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Unrein".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Unrein".

born to gulo › lundi 8 juillet 2019 - 16:41 Envoyez un message privé àborn to gulo

Les réflexes sont corrects, rompez !

Raven › lundi 8 juillet 2019 - 13:53 Envoyez un message privé àRaven
avatar

Non, je l'ai vu pour trois foies rien (c'était un test, hein ?)

born to gulo › lundi 8 juillet 2019 - 11:59 Envoyez un message privé àborn to gulo

Et sinon, à l'achat, il coûte, Unrein ?

saïmone › jeudi 14 mai 2015 - 12:14 Envoyez un message privé àsaïmone
avatar

Unsere Rettung est badass