Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesSPatti Smith › Dream Of Life

Patti Smith › Dream Of Life

  • 1988 • Arista AL8453 • 1 CD
  • 1996 • Arista 07822-1882862 • 1 CD

cd • 10 titres • 42:01 min

  • 1People Have The Power
  • 2Up There Down There
  • 3Paths That Cross
  • 4Dream Of Life
  • 5Where Duty Calls
  • 6Going Under
  • 7Looking For You (I Was)
  • 8The Jackson Song
  • 9As The Night Goes By*
  • 10Wild Leaves*

line up

Patti Smith (chant), Fred Smith (guitare), Richard Sohl (claviers), Jay Dee Daugherty (batterie, percussions)

Musiciens additionnels : Gary Rasmussen (basse), Andi Ostrowe (chœurs), Bob Glaub (basse sur "Going Under"), Erroll Bennett (percussions sur "Looking For You"), Hearn Gadbois (percussion), Jesse Levy (violon sur "The Jackson Song"), Kasim Sulton (basse), Malcolm West (basse sur "The Jackson Song"), Margaret Ross (harpe sur "The Jackson Song"), Sammy Figueroa (percussion), Robin Nash (chœurs sur "Going Under")

remarques

[*] bonus de la réédition.

chronique

Styles
pop
rock

Un retour décevant, dans les rails de la power pop. Presque dix ans de traversée du désert, ça peut être musicalement fatal. Et Dream of Life est un retour appliqué, mais fade. Voilà comment résumer au mieux le premier album de Patti Smith qui sonne vraiment Chérie FM, même si Easter et Wave étaient parfois borderline de ce côté-là. Même si Dream of Life gagne un peu en force en avançant, c'est une version rock calibré bien proprette de la Patti d'avant. Un album qui me glisse dessus, m'ennuie. "People Have The Power" ? "Fight the Power" ouais ! La ménopause musicale, c'est chiant. Et Dream Of Life ne peut espérer une seule seconde être comparé aux disques avec le Patti Smith Group. Même si vocalement la Patoche est plutôt en forme, assez blues, le rock est grossièrement radio, sans musc. Heureusement passés les premiers titres un peu trop raides et propres, la mystique de la Patti d'antan refait quelque peu surface au milieu de l'album, vers "Paths That Cross". Mais ça ne suffira pas à sauver Dream of Life à mes yeux. Ce disque marque le moment où il est temps de passer le relai à PJ Harvey et au riot grrrls. Dream of Life ne contient que deux titres qui aient grâce à mes yeux : le titre épo, avec son feeling southern rock crépusculaire à la The Cult, et le final "Wild Leaves", même s'il sonne cliché dans le mauvais sens du terme (car il y en a un bon, en effet), et malgré son instrumentation cheesy - les claviers de Richard Sohl n'ont plus ce charme 70's - qui reste touchant à sa façon. Mais quand on sait que c'est un bonus... Le reste, ça n'est dans le fond que du rock féminin convenable pour road movie. Mais pour ça, je n'ai pas besoin de Patti, j'ai déjà Texas et Primitives.

note       Publiée le mercredi 13 mai 2015

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Dream Of Life".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Dream Of Life".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Dream Of Life".