Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesHHTRK › Nostalgia

HTRK › Nostalgia

cd | 7 titres | 36:06 min

  • 1 Hate Rock Trio
  • 2 Look What's Been Done
  • 3 Look Down The Line
  • 4 Look At That Girl
  • 5 Look At Her
  • 6 You Injured Me
  • 7 I'm All Broke Up

line up

Jonnine Clementine Standish (chant, percussions), Sean Stewart (basse, programmation), Nigel Yang (guitare, programmation)

remarques

Les trois dernières pistes ne sont pas présentes sur la tracklist de la version vinyle.

chronique

Styles
cold wave
indus
post punk
shoegaze
Styles personnels
minimal wave

C'est pas beau une ville la nuit : c'est plus que ça. Bohringer, va chier. Tes mots sont pas beaux, je préfère ceux de Ringer. Une ville la nuit, c'est l'abrasion, et l'écho sans fin : voilà la vérité qui m'est apparue comme un néon attirant le sphinx à lui. Une ville la nuit c'est un four éteint, un lave-linge sans eau. C'est un tambour énorme, qui vous lessive lentement. C'est une femme-ciment, peu ou prompt béton. Une chose qui résonne, gronde, grouille. Une rouille moite. À quelle température congèle la cyprine ? Is it safe... d'être un homme à la merci d'une femme ? As-tu déjà senti la langue d'un chat sur ta peau ? HaTeRocK, c'est ce son. Et plus encore... Industrimenstruelle chose d'australiens maigrelets vingtenaires étudiants en arts plastiques, mais chose pesante et prenante comme gueule de bois un lendemain de stupre éthylique. Ce sont des échos pornographiques. Se superposant magnifiquement à l'acouphène. Et ça tremble, ça martèle, sans relâche... et ça grésille, parce que c'est une ville de jeunes gens qui s'impressionnent dos courbés sur leur son et les cheveux retombant devant le visage comme rideaux... et qui regardent leurs All star. Mais non, oh non : ne vous avisez surtout pas de venir parler de "shoegaze" après Nostalgia, pas plus que de Cocteau Twins (même si le babil de la fille est aussi insaisissable que du Frazer). Le shoegaze, c'est tout de même une musique qui sent le papier de magazine neuf depuis belle lurette. Même si j'en possède quelques exemplaires et que les groupes du style ont le grain varié, aucun ne provoque, à ma connaissance, l'effet que provoque HTRK. Et pourtant les amateurs seront conquis, j'en mets ma shoe à gazer, et l'étiquette, car tout l'effet qu'on est en droit d'attendre de ce genre si mijauré est ici à son climax, bien que je tempère ma note (car je préfère Work, Work même si sa texture est très différente). Pas de papier magazine neuf, parlez-moi de papier glacé plutôt... encore que la glace soit genre chaude, ici. Et la pulsation, un coeur fait d'aiguilles serrées, tressées, léchées, malaxées. Laissez-moi oublier, m'oublier, dans HTRK, tandis que ce martèlement me malaxe les tempes, et que cette juvénile sirène anthracite glapit au loin... Laissez-moi me noyer dans cet écho total. Je vous parle d'un grésillement qui provient des tréfonds souterrains, autant que du langoureux soupir de la muse au corps blanc. Bas (g)résille, laisse-moi palper cette cuisse froide... Sidérurgie, sois sensualité. La photo intérieure du digipack qui nous pince un peu, avec ce trio estudiantin dans sa pose nue détachée, et cette Jonnine qui me rappelle quelque connaissance des limbes estudiantines, est d'une nudité fort à propos, finalement... Ce sont eux HTRK : tous si maigres, si choux, si crus, comme des petits zonards vegans des beaux-arts qui jouent à faire de la musique industrielle, avec leurs petites gueules de casting idéal pour un Greg Araki. Et pourtant, c'est bien cette triplette de doux mignons qui a déployé l'ampleur cyclopéenne, ultra-basique, ultra-physique, ultra-réverbère et ultra-réverbérée de Nostalgia. Cette minimal wave racée et puissante, ce son des limbes, ce son du vagin de Ground Zero... Comme si la ville mouillait, en effet.

note       Publiée le samedi 9 mai 2015

partagez 'Nostalgia' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Nostalgia"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Nostalgia".

ajoutez une note sur : "Nostalgia"

Note moyenne :        3 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Nostalgia".

ajoutez un commentaire sur : "Nostalgia"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Nostalgia".

Klarinetthor › samedi 9 mai 2015 - 18:40  message privé !

Yes il était temps. Je suis nostalgique de leur "premiere" période quand j'écoute leurs derniers disques tout sirupeux

Note donnée au disque :       
Seijitsu › samedi 9 mai 2015 - 16:14  message privé !

Tiens donc.