Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesMMortifera › Maledictiih

Mortifera › Maledictiih

cd | 9 titres | 34:37 min

  • 1 Drame macabre [01:58]
  • 2 Portail sanglant [02:59]
  • 3 La valse mortuaire [03:21]
  • 4 Livre nocturne [05:07]
  • 5 Agonie [03:36]
  • 6 Pâle comme le néant [04:31]
  • 7 Complainte nécromantique [04:13]
  • 8 Jusqu'au dernier souffle [04:20]
  • 9 Averse de larmes froide [04:32]

line up

Noktu (voix, guitare, basse)

Musiciens additionnels : Graf Von Feigur (batterie)

chronique

Je sais pas vous, mais je n'aime pas ce disque. Pourquoi ? Parce que, déjà, j'avais trouvé la pochette belle, semblant cacher quelque chose de mystérieux et bien foutu, et riche, et intelligent. Puis parce que j'avais lu ce qu'avait écrit le vénérable Iormungand, puis écouté selon ses bons conseils, et je me disais qu'en chopant ce disque, je ressentirais de bonnes choses aussi, je continuerais "le chemin". Ben non, et là, je stresse. C'est difficile d'écrire sur un disque que l'on n'aime pas sans tomber dans une espèce de logorrhée égocentrique et mauvaise... Je vais donc essayer de faire un listing chiant, comme ça, ben ça sera une chronique ennuyeuse, pour un ressenti de la même trempe. Alors, que dire, que pleurer, que geindre comme une poulette ? Déjà, j'ai comme l'impression que ce disque a été fait ou trop vite, ou alors dans un moment de creux. Malgré une assez belle introduction, les mélodies suivantes sont très très simples et pas très très intéressantes, ni glauques, ni mystérieuses ou mélancoliques comme auparavant, ni vraiment ténébreuses malgré l'insistance du chanteur à pointer tout ce qui est sombre, et noir, et sombre, et noir, et sombre, et froid, et noir, et sombre - ce qui plombe l'écoute d'une ironie même pas marrante. Mon bescherelle black metal me dit que ce disque fut le premier exécuté tout seul par Noktu pour le compte du groupe Mortifera, le dit "Neige" ayant sauté du bateau quelques temps auparavant. Pas de shoegaze, d'harmonies de guitares ni de dream pop ici, donc le mec est seul oui, aidé d'un batteur de session, et il y a dû avoir un appel d'air. Le son est également très plat et strident à la fois, ce qui peut à la limite passer sur les morceaux rapides, mais me vrille les nerfs sur les morceaux plus lents, ou à force d'entendre hurler en français qu'il n'y a plus d'espoir de manière très sy-lla-bique, j'ai envie de secouer l'oiseau de mauvais augure qui vient m'embêter à domicile, au lieu de me sentir transporté par lui dans les recoins obscurs de ma conscience. Alors, certains ont pointé aussi que, vu que Neige avait fondu ailleurs, ce disque ressemblait, au bout du compte, à du Celestia, mais je n'ai pas encore écouté quelque chose de ce groupe. En tout cas, j'espère que ce Mortifera ressemble à du Celestia exceptionnellement affamé car la musique sur ce disque, malheureusement, par sa sécheresse rimant plus avec pauvreté qu'avec abstraction ne donne pas forcément envie d'aller creuser chez les autres productions de notre Noktu National, si l'on pose bien sûr ses œillères sur cet album, et seulement sur celui-ci...

note       Publiée le vendredi 8 mai 2015

partagez 'Maledictiih' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Maledictiih"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Maledictiih".

ajoutez une note sur : "Maledictiih"

Note moyenne :        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Maledictiih".

ajoutez un commentaire sur : "Maledictiih"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Maledictiih".