Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesPPerished › Grim

Perished › Grim

cd • 5 titres • 22:18 min

  • 1Intro the North01:47
  • 2Taming the Mountains03:31
  • 3Son of the Northern Light05:18
  • 4With the Power of War05:21
  • 5Autumn Misery06:21

enregistrement

Enregistré et mixé par Perished et Stein Evil Bratland au Skansen Lydstudio (juillet-aout 2000). Masterisé par Stein Evil Bratland.

line up

Ihizahg (guitare), Jehmod (batterie), Kunt Pelthor (claviers, accordéon), Ymon (guitare), Bahtyr (voix), Bruthor (basse).

remarques

"Autumn Misery" est le réenregistrement du morceau se trouvant sur la démo "Through the Black Mist" sorti en 1994.
Une autre édition, produite par le même label, est sortie en vinyle en 2000.

chronique

Ceci est une des dernières productions de Perished, groupe de black metal norvégien formé au début des années 90 dans la région de Trondheim. Ayant grandi à l'ombre des autres groupes que vous connaissez déjà, il donnera à entendre sur cet EP quasi final une version très mélodieuse du black metal, tout en restant efficace, et pas ridicule. J'ai quand même eu un peu peur en regardant la pochette quand je suis tombé sur ce CD : une boule de feu toute moche avec cette aura blanche autour du titre et du logo du groupe, je m'attendais à écouter quelque chose d'anodin... J'ouvre le livret, et là, les mecs posent de manière tellement ridicule qu'on en arrive à se demander s'il ne singent pas d'autres personnes ayant bien plus cartonné dans la sphère black sympho (pompon au dénommé Bruthor avec sa casquette blanche les mains au ciel sous fond de galaxie bleutée, c'est bô, ahah !) ! Et à l'écoute, en fait, cet EP est très bien ! Ne vous laissez pas berner par l'"Intro the North" (paye ton calembour d'entrée !) inspiré d'un méga-hit d'Astor Piazzolla car très rapidement on reprend ses esprits, et c'est parti pour une vingtaine de minutes de black metal très lyrique, avec synthés un peu envahissants mais pas trop, l'accordéon qui se la ramène de temps en temps, mais pas trop, une batterie dont les plans ne seront pas d'une originalité folle mais ne laisseront pas un goût de fausse note ou de faiblesse. La voix quant à elle est... black metal, avec juste assez de puissance, souvent doublée de growls efficaces. Le tout nous donne quelque chose de pas trop galactique, très la Norvège avec ce qu'il faut de loups dans les bois et de chœurs de vikings, très ce joli pays aussi comme je me l'imagine, avec des mecs les bottes dans la neige, à se poser dans la hytte le week-end pour faire un bœuf autour du feu, tout en se pintant la gueule en bouffant des pizzas. Globalement pas compliqué à écouter, même très plaisant, ce petit EP pousse à la consommation de norvégitude underground : c'est ça qu'est beau, quand y en a plus, y en a encore, même à l'ombre des grands maîtres.

note       Publiée le dimanche 3 mai 2015

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Grim".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Grim".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Grim".

Dead26 › lundi 4 mai 2015 - 11:34  message privé !

Jamais écouté celui-là mais à l'époque j'avais bien aimé leur première album "Kark" que j'ai du refourguer depuis...