Vous êtes ici › Les groupes / artistesGGrief › Torso

Grief › Torso

cd • 7 titres • 63:19 min

  • 1I Hate Lucy07:26
  • 2Polluted09:03
  • 3Amorphous12:04
  • 4Life Can Be...08:22
  • 5To Serve and Neglect10:28
  • 6Beyond Waste07:43
  • 7Tar08:13

enregistrement

Enregistré au Supersonic Studio en octobre 1997. Produit par Bill T. Miller et Grief. Enregistré par Bill T. Miller.

line up

Terry Savastano (guitare), Randy Odierno (batterie), Jeff Hayward (guitare, voix), Eric Harrison (basse, voix).

remarques

Sorti en version CD et LP.

chronique

Styles
hardcore
sludge
metal extrême
doom metal
Styles personnels
some suffering

Grief. Des disques faits pour serrer les dents, produits sur une petite vingtaine d'années, le groupe ayant splitté deux fois, dont une lors d'une tournée européenne qui passa par la banlieue de Lyon (ou plutôt la banlieue de l'aéroport de Lyon...), se reformant encore une fois il y a peu sous le nom "Come to Grief". Quoi que soit la chronologie, de toute façon Grief fait partie des groupes qui, il y a un moment, me faisait peur. J'avais peur de m'enquiller tant de haine et de dépression... Je préférais rester sur Eyehategod dans le genre, plus "FM" (ahah), enfin, plus accessible quoi... Grief fait aussi partie des groupes qui faut se tuer pour les acheter leurs disques. Plus de rééditions, à part petites exceptions, donc bonjour, mais, hein, la vie moderne, le internet, le police de le internet, les lolcats, soulseek, Hadopi, fusillades parisiennes, surveillance policière, Grief dans les oreilles, la colère monte dans le nez, "c'est quoi le problème hein ?" grogna André, marchant péniblement sous ce mois d'avril mi figue mi ta gueule, le pauvre est tellement fatigué que tout le monde lui klaxonne dessus quand il veut traverser, il se fait traiter de toutes sortes de mots homophobes, il serre les poings, enfin, comme il peut, et il a en tête un torse qui tombe au fond de n'importe quoi, n'importe où ! Avoir Grief dans les oreilles, c'est accepter que l'expression de la misère doit être longue, la plus longue et étirée possible - enfin, plus de sept minutes quoi ! Chant étiré, résonnances des accords étirés presque systématiquement jusqu'au larsen, cymbales étirées, roulements étirés, peine étirée, vie étriquée, saloperie. Ce qui est triste quand j'écoute ce groupe au line-up fluctuat formé par d'ex-crustillants de Disrupt (tiens, y a même Tim Morse d'AxCx qui s'est retrouvé dans le groupe quand je lis le listing), c'est que ça marche trop bien, tout le temps, notamment sur ce Torso qui sait varier assez suffisamment lentement et surtout sans pain et faute de rythme ses riffs pour raconter ces histoires d'abandon, de dégoût des gens, ces histoires de maman crackhead torturant sa fille parce qu'elle croyait que c'était une poupée de chiffon... merde. Et si j'écoute Grief, et si ça me plait maintenant, est-ce que Je Suis Grief ? Est-ce que je suis aussi un peu ce corps sans jambes, sans bras, sans plus rien d'autre qu'un réservoir de haine qui brûle pour toujours ? Vraiment ?

note       Publiée le dimanche 26 avril 2015

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Torso".

notes

Note moyenne        5 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Torso".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Torso".

troubadourpaladin › vendredi 25 septembre 2015 - 02:19 Envoyez un message privé àtroubadourpaladin

J'ai préfferé leur come to grief comme classique, album culte, cet album ma marqué, l'album est un chef-d'oeuvre, le artwork de l'album planant, bref que du bon.

Klarinetthor › jeudi 7 mai 2015 - 13:56 Envoyez un message privé àKlarinetthor

oui

born to gulo › jeudi 7 mai 2015 - 12:04 Envoyez un message privé àborn to gulo

Fuck yeah ! (Jacques Chirac)

Note donnée au disque :       
born to gulo › jeudi 7 mai 2015 - 10:04 Envoyez un message privé àborn to gulo

Fuck Yoga ?

Note donnée au disque :       
Klarinetthor › jeudi 7 mai 2015 - 00:59 Envoyez un message privé àKlarinetthor

Bon apparemment Dismal et Depression sont en cours de réédition, bonne nouvelle! Par les memes qui ont contribué à ressortir Noothgrush du caveau