Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesSSage Francis › Li(f)e

Sage Francis › Li(f)e

  • 2010 • Anti ANTI 87011-2 • 1 CD

cd • 12 titres • 47:55 min

  • 1Little Houdini
  • 2Three Sheets To The Wind
  • 3I Was Zero
  • 4Slow Man
  • 5Diamonds And Pearls
  • 6Polterzeitgeist
  • 7The Baby Stays
  • 816 Years
  • 9Worry Not
  • 10London Bridge
  • 11Love The Lie
  • 12The Best Of The Times

line up

Sage Francis (MC)

Musiciens additionnels : Joey Burns, John Convertino, Mark Linkous, Jason Lytle, Yann Tiersen, Chris Walla, Buck 65, Brian Deck, Tim Rutili, Jim Becker, Gordon Patriarca, Thomas Hagerman, Shawn Gilbert, Jeanie Schroder, Nicholas Iurata, Kurt Read, Tim Fite

remarques

chronique

Alors comme ça Francis, maintenant tu fumes le cigarillo, et tu nous proposes ton album acoustique, mh, petit brigand ?... OK Francis, pas de problème, mais tu vas un peu boom-baper, dis ? Même pas, oh... ? Tu vas la jouer façon MC Will Oldham ou quoi ? Moins de rage mélo, plus de ballades au spleen, du vague-à-l'âme de garçon vacher... Ah, OK. Si si, je suis pas contre, j'adore les albums de rap sans samples, c'est comme le vin rouge bio si c'est bien fait, ça sent le sous-bois et la moisissure noble... Moi jveux bien mais... tes trips pur country tu sais Francis, en dehors de la fin de ton chef d'oeuvre en hommage au man in black... Que dire ? Mais oui je sens bien que t'as fait ça avec amour, avec sincérité et passion, c'est pas c'que je dis Francis, sois pas si susceptible à prendre des trémolos dans la voix comme ça gros, tu sais que je te respecte comme on respecte son ami bipolaire au physique ingrat... C'est joliment composé, les arrangements ohlala, superbe, c'est quand même d'une autre classe que la daube antiraciste de LL Cool J avec son redneck country ! C'est pas du mensonge ce disque, c'est ta vie, t'avais pas besoin des parenthèses esthétiques. Tu vois ?... Il y a des choses étonnantes, sur "Polterzeitgeist" par exemple quand tu transformes subtilement une ritournelle un peu nase en morceau flippé de ton cru, sur "I Was Zero" ou "Slow Man" quand tu me fais penser que hors l'or moelleux j'en ai jamais rien eu à cirer de Beck et que c'est peut-être un tort mais que dans le fond j'ai des priorités, ou "Diamonds And Pearls" et "16 Years" qui sont facilement deux de tes plus beaux morceaux sans hésiter... Belles guitares aussi, Francis, si si, très belles... c'est du bois de quoi ? Très cajou ce cajun, god'dèèème gouwde, mais cette folk des cageots me parle moins que ton hip-hop Francis, inutile de te braquer, je suis très client des solitaires dans les cordes pourtant... Serais-tu devenu sage, Francis ? Je comprends que c'est ta récréation, (tu aurais pu garder "London Bridge" dans tes démos à ce sujet et "Love the Lie" aussi, ça servait à rien d'appeler un suicidaire pour si peu), ton instant détente au coin de la cheminée, et que c'est le moment idéal pour raconter des histoires pour les enfants, et oui, bien sûr que tu arrives à nous captiver, scout toujours, avec ta mystique de cérébral émotif... Et, oui, Francis, c'est très cool d'avoir l'impression d'entendre un album de rap enregistré dans les années 70 pour des vieux campagnards mélancoliques dans leurs chemises à carreaux... Et ton intro et ta finale sont comme d'habitude très belles, bien sûr, oui à tout ça et oui à tes crescendos de gros emo... Cette intro pur storytelling américain tragique c'est loin d'être au niveau de puissance de "La Cosca" au début de Métèque et Mat même si dans un esprit proche, mais tu y mets du tiens et j'apprécie ; et cette fin, si gauche et si sincère, oh oui c'est du Francis tout craché ça, quelle sincérité de songwriter, tu devrais contacter Arnaud Michniak tu sais... Mais tout de même, tu me fais un peu chier sur ce coup-là, mon Francis... Moui... Tu vois nous sommes un peu pareils Francis, je peux pas m'empêcher de vouloir être honnête avec moi-même. Mais tu peux faire le fier avec ton stetson relevé : tu as réussi le seul disque de rap que je pourrais réalistement conseiller à mon paternel, et ça c'est quand même assez fort, je l'admets. (Par contre rêve pas trop pour la note, gros, ça ne vaut de loin pas tes trois albums précédents, et tu le sais...)

note       Publiée le dimanche 19 avril 2015

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Li(f)e".

notes

Note moyenne        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Li(f)e".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Li(f)e".