Vous êtes ici › Les groupes / artistesSSaints Of Ruin › Elevatis Velum

Saints Of Ruin › Elevatis Velum

cd • 10 titres

  • 1In Siti (The thirst)
  • 2Sanguinem Luna (Blood moon)
  • 3Stagnum Buxum (Tin box)
  • 4Stare Solus (Stand alone)
  • 5Immnesa (Boundless)
  • 6Non Amare Me (Don't love me)
  • 7Numquam (Never)
  • 8Ascendens In Sol (Riding the sun)
  • 9Tua Ruina (Your ruin)
  • 10Quotidiana Est Sicut Dominica (Every day is like Sunday)

extraits vidéo

informations

Retox Studios, San Jose, Californie, USA

line up

Ruby Ruin (chant, basse), Tommy Dark (guitares), Michael Broadus (batterie), Kat Downs (claviers, piano, concertina, choeurs)

chronique

Plein l'intestin grêle de ces prétendus foutus goths qui ressortent habillés Lip Service des pieds à la tête, chaussent leurs New Rock et téléchargent de l’electro ou du metal à fond, arborent leurs piercings et leurs théories à deux balles sur la spiritualité… Je sais, j’ai l’air d’un vieux con réactionnaire et c'est pas la première fois ; après tout un mouvement qui ne se renouvelle pas meurt, non ? Disons que comme ça doit gonfler un skinhead originel de voir des boneheads avec leurs idéologies nauséabondes, je suis toujours scotché de croiser des ‘goths' incapables de me citer une seule formation à la base du mouvement. Je ne demande pas Mighty Sphincter (continuation de l’intestin grêle) mais au moins Sisters of Mercy, The Cure, Siouxsie… Surtout pas Indochine, Rammstein, Marilyn Manson ou Eisbrecher, sans parler de toute forme d’agrotekk (ah ah ah)… J’ai souvent pris les membres de Saints of Ruin pour ce genre de guignols, un peu à tort visiblement. On m’avait vendu le truc ‘gothic rock avec chanteuse à voix de Siouxsie’, gna gna gna. Mon souci est surtout venu de ce que je trouvais leur musique un peu trop rock lambda, avec d’indéniables qualités, notamment un chant très correct même si Siouxsie n’a rien à craindre pour son trône. Toujours est-il qu’un de leurs albums a fini par suffisamment capter mon attention pour que je risque l’achat. ‘Elevatis velum’ est tout sauf excellent mais il n’est pas mauvais. Oui, c’est très rock, pas si gothique que ça au final, légèrement pompier parfois mais pas au delà des limites du mauvais goût. Trop banal comme je le disais, plus proche de The Gathering que des Banshees, mais avec quelques pièces bien senties, notamment ‘The thirst’, à mon sens la meilleur écrite par le groupe et également la plus clairement goth. Harmonies pesantes, carillons, refrain prenant…Pas complètement à l’image de l’entier du disque qui renoue vite avec ses tics rock lambda, par exemple le début calme au piano de ‘Boundless’ ou la partie vocale ouvrant ‘Never’ et je ne parle pas du jeu de guitare, très (trop ?) ancré dans son époque. Restons beau joueur, Rubby Ruin détient un timbre dépourvu d’originalité mais assure derrière son micro; certaines chansons de ce disque restent plaisantes : ‘Riding on the sun’, ‘The thirst’ (celle-là, waow), ‘Your ruin’… Les plus réellement toxiques et sombres finalement. Et puis, ils reprennent (mal) Morrissey, The Cult ou Concrete Blonde, c’est preuve de goût pour un mec aussi objectif que moi. Trop de formations revendiquent cette étiquette gothique à une époque où le genre ayant perdu un certain éclairage public se replie sur sa sincérité et ses convictions, c’est dire si les faux disciples ne trompent pas l’oreille avertie (hélas pas toujours majoritaire dans ce même milieu). Saints of ruin évitent l’écueil avec suffisamment d’ambiguïté pour leur laisser le bénéfice de l’honnêteté. Le reste, c'est du domaine de la subjectivité, il manque selon moi quelques mélodies fortes de plus pour assurer un statut solide au groupe. Honnête de bout en bout, voilà ce qu’est ce disque et c’est déjà ça ; certains monteront la note à 4.

note       Publiée le vendredi 17 avril 2015

dernières écoutes

    Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Elevatis Velum" en ce moment.

    tags

    Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Elevatis Velum".

    notes

    Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

    Connectez-vous ajouter une note sur "Elevatis Velum".

    commentaires

    Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Elevatis Velum".