Vous êtes ici › Les groupes / artistesDDance Naked › Point of Change

Dance Naked › Point of Change

cd • 17 titres

  • 1Bronze contempt
  • 2Jezebel
  • 3Legion
  • 4Mark upon the brow
  • 5Venus in furs
  • 6Dance naked
  • 7Thrust ! (excelsior)
  • 8AZ
  • 9Point of change
  • 10The dream goes on
  • 11New Jerusalem
  • 12Eyes of flame
  • 13Orgasmatron
  • 14Aeva
  • 15Bronze contempt (demo)
  • 16Legion (demo)
  • 17Judas (live 1986)

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Connectez-vous pour les écouter.

line up

Alan Rider (basse, claviers, programmation, rythmes), Kleo Kay Fanthorpe (claviers, choeurs féminins), Roger Foyster (chant, rythmes), Cary Meadows (rythmes, programmation)

Musiciens additionnels : David Donley (guitare), Alex Novak (vocaux additionnels)

remarques

chronique

1969, Woodstock, tu sors et tu t’éclates à poil ! 1986, en Angleterre, l’idée de danser en tenue d’Adam a quelque chose de moins fun…Il fait humide et le punk est passé par là quand un ex-Stress et une ex-Garden of Delight (pas le groupe allemand) créent ‘Danse naked’, une formation souvent décrite comme ‘synthétique’. Effectivement, synthétiseurs et programmation figurent en bonne place parmi les instruments mais dès les premières secondes de ‘Bronze contempt’, on réalise que la démarche est beaucoup plus menaçante que ce qu’une telle étiquette présuppose. Les rythmiques dégagent quelque chose de conquérant et rituel, les sonorités des claviers n’ont rien de confortable et le chant de Roger Foyster, proche de celui de Peter Murphy (l’inquiétant ‘Mark upon the brow’), ajoute à la touche sombre. Dance Naked est une formation gothique dans la plus pure tradition post punk britannique, avec thématiques mystiques, mélodies en béton et atmosphères nobles; quatre ans d’existence ponctuées par la sortie de deux cassettes ici réunies sous forme d’un cd enrichi d’inédits. Les débuts sont fracassants, ‘Bronze contempt’, ‘Jezebel’, ‘Legion’, trois compositions géniales qui annoncent la couleur post-punk goth de la musique, une musique qui nous dévoile rapidement un éventail plus varié de possibilités, avec le rampant et hanté ‘Mark upon the brow’, la reprise envoûtante et synthétique du ‘Venus in Furs’…Puis retour plus spécifiquement goth avec ‘Dance naked’, ‘Thrust !’, ‘Az’…La programmations des percussions frappe par son côté puissant et roulant, secondée par une basse bien glauque; il n’en faut parfois guère plus, pour définir la base du morceau sur lequel le se pose le chant, bien habité lui aussi. Dance Naked privilégie des structures simples et travaille ses ambiances, urgentes, simples, mais imparables. ‘Point of change’ n’est rien d’autre qu’une succession de tubes en puissance, rien à jeter, jusqu’à ‘Orgasmatron’ où le combo nous dévoile tout soudain son aspect le plus expérimental avec une structure à base d’un beat répétitif, de superpositions vocales, comme une forme d’incantation entre magie et sexualité sur plus de quatre minutes. Quel groupe passionnant, voilà ce que l’on se dit après écoute. Les rééditions, c’est fantastique, Dance Naked fait partie de ces groupes qu’il convient de (re)découvrir urgemment, témoin d’une époque d’intense créativité rarement égalée depuis. A noter encore deux versions démo (dont un 'Legion' très batcave) et un titre live en bonus.

note       Publiée le mercredi 15 avril 2015

Dans le même esprit, Shelleyan vous recommande...

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Point of Change" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Point of Change".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Connectez-vous ajouter une note sur "Point of Change".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Point of Change".