Vous êtes ici › Les groupes / artistesEEsham › Judgment Day (Vol. 1 - Day)

Esham › Judgment Day (Vol. 1 - Day)

cd • 16 titres • 46:26 min

  • 1Nine Dead Bodies
  • 2Intro Boogieman
  • 3The Boogieman
  • 4How Do I Plead To Homicide
  • 5I'd Rather Be Dead
  • 6Mama Was A Junkie
  • 7Once You Go Black
  • 8Makin' More Music
  • 9Hit And Run
  • 10Thinkin' To Myself
  • 11Fallen Angel
  • 12I Met This Little Girlie
  • 13Acid
  • 14Devilish Mood
  • 15My Last Words
  • 16Losin' My Religion

line up

Esham (MC, production)

remarques

La version originale était prévue pour être scindée en deux albums dont les pochettes respectives forment un seul artwork une fois réunis. Esham a réédité un box de Judgment Night en 2006 avec trois volumes supplémentaires (!!!).

chronique

Styles
hip-hop
Styles personnels
underground > acid rap

Esham aurait pu être classé dans les rappeurs parodiques... Mais était-ce pour rire ? Non. Ou alors de la galéjade nauséeuse. C'était pas du second degré, c'était serious as cancer comme dirait Turbo B. Le volume I de Judgement Day, collection des plus variées pour notre très jeune gangsta satanique, se complaît aussi bien dans le flow cartoonesque acidulé que dans le psycho-pimpin' moelleux à travers les multiples trips d'Esham. Plusieurs approches pour un même venin, toxique et pénétrant. Ce volume I est un album très généreux en micro-hits crapuleux et sales, l'air de pas trop y toucher. Et le saut qualitatif (mwhahaha) entre Boomin Words From Hell est évident, même si le mix (pfffuhuhuh) est complètement aléatoire. Encore acnéique, Esham fait déjà un peu de tout ce qui est en vogue dans le gangsta rap et le rap hardcore circa '92, à sa façon souterraine, acide... Si titres qualifiables de merveilles il faut chercher, ce seront des merveilles lilliputiennes, variolées... Et il y en a, quelques-unes. Pas mal de rock 70's aussi. Il fera rarement mieux dans cet esprit patchworkesque-organique que cet album. Je pourrais vous parler de tout plein de détails sous ce son de démo, des mini-scratches-sulfateuses, des rap-rocks pétés comme l'intro "Nine dead homies", des titres plus laid back qui puent les bas-fonds, ou d'un "Devilish Mood"... Esham greffe ses samples claudiquants et vilains, assimilant ses influences glorieuses (ici Ice Cube, principalement) comme un enfant qui grignote ses croûtes. Incrustant mine de rien ou d'crayon des tas de petits effets expérimentaux-aliens dans ses morceaux (par exemple dans "Acid" qui à première vue n'est juste une tentative de tube rap rock à la Run DMC)... Esham déforme aussi sa voix fluette-aigrelette pour lui donner un effet babylon zoo MC bien cool ("The Boogieman"). Le groove??? Esham en est capable aussi, ça s'appelle "Mama was a junkie" et les paroles sont suffisamment explicites. Il craque aussi un petit egotrip minimal façon mid-80's ("Hit & run"), à l'ancienne mais éthylique, et, bien sûr, la déjà traditionnelle sex track, pas très très saine mais inutile de vous le préciser ("I met this little girlie, I met somebody's moma - I met this little girlie, only in the day in the life of me..."). Cette partie diurne du diptyque apocalyptique se révèlera finalement la plus consistante des deux... Un jour que je l'écoutais tout ensuqué après trois tours de cadran sans dormir, abruti de sueur et les cils collés de pus, "Fallen Angel" m'est apparue, dans toute sa beauté de tube eshamien puant 1992... et j'ai eu comme une révélation, envoûté, la nuit tombait, moite, et ce titre résonnait dans ma piaule et puis m'est resté dans la tête, puis il a fallu que je le réécoute, encore et encore, et encore, comme ce jour où j'ai bloqué comme un malade sur moi-seul-sait-quel-titre de Tricky... Ajouté à toutes ces miniatures confites dans le jus de la misère et le suc des fantasmes criminels, que dire... Esham aurait-il donc sorti le meilleur album de hip-hop de 1992 ??? Il y a eu du très lourd cette année là, du bien mieux réalisé et efficace... et pourtant, je ne suis pas loin de le penser... et pourtant, qu'est-ce qu'on s'en tamponne le coquillard de le savoir.. « I was an unplanned pregnant, brought forth by a mistake, gone into a world, filled up with lust and hate »... Culte !

note       Publiée le mercredi 15 avril 2015

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Judgment Day (Vol. 1 - Day)".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Judgment Day (Vol. 1 - Day)".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Judgment Day (Vol. 1 - Day)".

Raven › jeudi 16 avril 2015 - 16:48 Envoyez un message privé àRaven
avatar

mmjc

born to gulo › jeudi 16 avril 2015 - 07:52 Envoyez un message privé àborn to gulo

Pas "Christian Sands", si ?