Vous êtes ici › Les groupes / artistesBIva Bittová › Bilé inferno

Iva Bittová › Bilé inferno

13 titres - 77:03 min

  • 1/ Vzpomínka (7:38)
  • 2/ Uspávanka (6:06)
  • 3/ Sirka V Louzi (3:44)
  • 4/ Sto Let (4:17)
  • 5/ Kdoule (6:01)
  • 6/ Zelený Vínecek (4:38)
  • 7/ Moucha (9:04)
  • 8/ More (7:01)
  • 9/ Starý Mlýn (3:36)
  • 10/ Je Tma (2:13)
  • 11/ Churý Churuj (9:44)
  • 12/ Zvon (9:43)
  • 13/ Huljet (3:18)

enregistrement

Studio V Zvuck, Brezen-Cerven, Tchequie, 1997

line up

Iva Bittová (kalimba, violon, chant, percussions), Tom Cora (violoncelle), Vladimir Vàclavek (guitare, mandoline, percussions, voix), Ida Kelarovà (claviers, voix), Frantisek Kucera (tuba, percussions), Jaromir Honzàk (contrebasse)

remarques

chronique

Avec Kampec Dolores, Iva Bittovà représente sans le moindre doute ce qui se fait de mieux aujourd'hui du côté de l'Europe de l'Est. Ce petit bout de femme à la voix sensuelle (qui n'est pas sans rappeler l'approche d'une Kate Bush) est elle aussi habitée par une vision bien précise, une vision qu'elle s'est fixée et qu'elle suit, imperturbable. Elle conduit sa carrière de main de maître, lorgnant vers la musique contemporaine, tout en gardant le cap sur les musiques folkloriques de sa Tchéquie natale. Bien que les treize titres de ce "Bilé Inferno" aurait pu tenir sur un seul disque, on a privilégié le format double. Elle partage ici l'affiche avec le guitariste Vladimir Vaclavek sans pour autant trahir ses intentions ; la musique est toujours aussi tendue et dépouillée, que quelques arrangements ponctuels viennent embellir pour lui donner plus de poids. L'ambiance acoustique et feutrée de cette musique sensible et répétitive jouée de concert par son violon et la mandoline, aidés parfois d'un piano et d'une trompette, sans parler des percussions, dessine un paysage chaleureux et enfantin où toutes les audaces semblent permises et se montrent payantes. Qu'il s'agisse des inflexions du violon ou celles, plus spectaculaires, de sa voix, Iva Bittovà est peut-être, toute proportion gardée, la Björk de l'est, une Björk qui aurait délaissé les expérimentations électroniques pour une approche plus brute, et qui résonnerait, peut-être aussi, de manière beaucoup plus vibrante et essentielle. Un formidable petit album à l'atmosphère précieuse et intimiste, qui, comme un grand cru, flatte le palais.

note       Publiée le lundi 24 juin 2002

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Bilé inferno".

notes

Note moyenne        5 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Bilé inferno".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Bilé inferno".

Procrastin › lundi 29 mars 2021 - 21:39 Envoyez un message privé àProcrastin

Le Ne Nehledej est magnifique, en plus minimaliste et "sauvage" ( et puis le Entwine / Proplétám est très bon aussi). Ça fait beaucoup de bien.

Note donnée au disque :       
Thierry Marie › mercredi 27 février 2013 - 13:46 Envoyez un message privé àThierry Marie

Tout est dit dans la chronique du Monstre et dans les commentaires, il n'y manquait qu'un mot: raffinement. Pour les autres, je confirme: beauté, sensualité, féminité, fraîcheur, authenticité... Dommage que le Prog ne chronique plus: ce 'Bilé inferno' est loin d'être son seul disque, et il en est d'autres tout aussi recommendables (en fait, tout ceux que j'ai pu me mettre entre les oreilles).

Note donnée au disque :       
dariev stands › jeudi 1 mars 2012 - 00:21 Envoyez un message privé àdariev stands
avatar

Iva Bittova, mon dieu, proggy was here, comme qui dirait. Bon alors d'une, c'est magnifique, de deux, je recommande ça à ceux qui veulent continuer la route de la soie vers l'est, c'est aussi - voir plus - beau : http://www.gutsofdarkness.com/god/objet.php?objet=13321 (et proggy les mentionne, donc visiblement il a déjà pris ce train lui aussi)

Solvant › mercredi 19 janvier 2011 - 01:34 Envoyez un message privé àSolvant

Sa version de "Gloomy Sunday" est somptueuse.

Note donnée au disque :       
Vicious.666 › jeudi 7 juin 2007 - 19:06 Envoyez un message privé àVicious.666
Oh alors cet album, c'est un gros gros coup de coeur ! Plein de fraîcheur, d'authenticité, il nous parle d'une terre, d'une Histoire, c'est superbe à vous en tirez une larme. Les moyens mis en oeuvre ne sont peut-être pas grandioses, mais pas besoin, les musiciens sont extraordinaires, et surtout cette chanteuse ! Dieu quelle voix ! Une voix qui peut se permettre bien des audaces, une voix très personnelle, très expressive... I love !
Note donnée au disque :