Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesIIthaqua › Initiation to Obscure Mysteries

Ithaqua › Initiation to Obscure Mysteries

k7 • 5 titres • 31:51 min

  • 1Winds of Ithaqua02:49
  • 2Sorcerers of Profane Enchantments07:36
  • 3Summoning the Incarnations of the Worm05:21
  • 4Abyssic Journey to the Elder Demons08:29
  • 5Beyond the Cursed Lines07:36

enregistrement

Enregistré en septembre et octobre 2014 à l'Abysmal Desolation Studio.

line up

N.C.M. (basse, claviers, voix, flute), Echetleos (voix, guitare, basse).

remarques

Peut être aussi acheté sous forme numérique sur le bandcamp du label.

chronique

Le vent souffle dans ma nuque. Mon walkman dans la poche, du metal dans les oreilles, je regarde une procession de sorciers tout de noir vêtus amenant dans leurs bras victimes sacrifiées et bols plein d'encens pestilentiel, et je surkiffe la vibe. La musique que j'écoute ? Ithaqua. Groupe grec. De Black Metal. Parlant de sorcellerie, de victimes, de puissances occultes. Sorti en cassette. Sur Iron Bonehead. Je pourrais en rester là pour les initiés, mais vu que le web est encore ouvert à tous, je vais détailler un peu ! Ithaqua, Grand Ancien lovecraftien, mais aussi le bled d'Ulysse avec un A à la fin au lieu d'un η si vous vous souvenez de vos cours de grec ancien, MAIS surtout duo athénien va nous balancer plein de riffs très heavy dans les sonorités, thrash dans le tempo, très bien emmanchés, avec des bouts de synthés du genre "ordinateur de bord d'Argos" ou flutiau païen, ceci meublant bien les enchainements entre thèmes, et amenant encore plus d'excessif dans cette musique, même dans le final très cérémoniel, calme, flippant, qui sent fort l'agonie de l'âme et reproduit à merveille les nœuds de vipères. Oui, le metal, c'est excessif. Sinon, ben, c'est pas du metal ? Donc, cette demo de metal, très bien produite, me confirme que les labels restent, quand même, au moment où l'on se dit que n'importe qui peut balancer n'importe quoi sur la toile et devenir une star, les labels je disais gardent des fonctions de mise en tête de gondole, quelle que soit le genre musical : je pense que je n'aurais jamais entendu parler de ce groupe si je n'étais pas allé trainer sur le site d'Iron Bonehead (c'nom quand même)... v'voyez? Et c'est bien, parce que ce groupe est prometteur, très droit dans ses bottes, très traditionaliste, très beau finalement, sachant encore bien lier grosse guitare et gros synthé, et confirmant encore que la Grèce est un pays d'une richesse incroyable, et cela même dans le black metal, quand on voit ces petits enfants du Rotting Christ période Thy Mighty Contract enfiler encore une fois la cartouchière pour allumer la flamme sur la colline, pour mieux coudre leurs patches de pentacleurs, le casio sous le bras.

note       Publiée le mardi 24 mars 2015

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Initiation to Obscure Mysteries".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Initiation to Obscure Mysteries".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Initiation to Obscure Mysteries".