Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesHHangöver › Under the Shitfluence

Hangöver › Under the Shitfluence

cd | 6 titres | 12:03 min

  • 1 I Kill Everything I Fuck [02:21]
  • 2 Die When You Die [01:43]
  • 3 Bite It You Scum [03:04]
  • 4 Suck My Ass It Smells [00:31]
  • 5 Son of Evil [03:01]
  • 6 Highest Power [01:23]

enregistrement

Enregistré au Jerk-Off-Gay-Murder Studio à Skoghall (Suède), le 14 et 15 décembre 2005. Enregistré et mixé par Hellbastard.

line up

Hellbastard (voix, batterie), Krigkniv (guitare, piano, voix), Dreadnacht (basse).

remarques

Tous les morceaux sont des reprises de GG Allin.

chronique

Styles
country
metal extrême
punk
Styles personnels
reprises de gg allin

Dans guts of darkness, il y a darkness, et il y a guts, ce tas de choses empilé dans le bide des animaux... C'est vraiment là dans les ténèbres situées entre le rectum et la bouche que vous trouverez les restes de GG Allin, espèce de psychotique atteint de tourette et d'un besoin urgent d'envoyer ses restes sur le public qui venait le voir se battre, et se lacérer, et faire tout bonnement n'importe quoi, comme une sorte d'exhibitionniste surexcité. Son entrée par ici se fait par le metal, via ce groupe polonais de, euh... "beer black thrash metal ultra gras" ayant eu la charmante idée de créer un EP de reprises du vieux. Alors, pour ceux qui connaissent, vous pourrez écouter avec l'accent de l'Est des histoires complètement débiles sur un mec qui veut buter tout le monde en baisant parce qu'il a le sida, beuglant qu'il faut bouffer son cul parce qu'il pue et que Jésus est un fils de pute (le prénom initial de notre GG était Jesus Christ, oui oui, il nous le dit aussi sur un air de country), que les noirs et les gays et sa femme qui est en fait un homme et puis aussi les cancéreux doivent tous crever. Sur ce programme on va dire extensif de la projection de la haine de GG Allin, Hangöver va poser une patte crado metal, en polissant finalement les morceaux initiaux à un accord et demi. Cela reste bien primitif, et complètement bétassou, mais ce disque a su m'accompagner avec d'autres du genre punk baston à la Exploited quand j'avais besoin de me réveiller en écoutant l'équivalent d'une chanson paillarde version punk metal. Il me laissera bien sûr complètement à plat le reste du temps, et sera une preuve marquante de l'influence de l’œuvre de GG Allin sur pas grand chose, le côté pitre dingo autodestructeur n'ayant évidemment pas rempli la coquille vide des textes et de la musique, ses performances sur scène pouvant également être jugées à l'aune de n'importe quel autre gigue déglinguée effectuée dans les couloirs d'un hôpital psychiatrique.

note       Publiée le mardi 10 mars 2015

partagez 'Under the Shitfluence' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Under the Shitfluence"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Under the Shitfluence".

ajoutez une note sur : "Under the Shitfluence"

Note moyenne : Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Under the Shitfluence".

ajoutez un commentaire sur : "Under the Shitfluence"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Under the Shitfluence".