Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesCCynerys › Cynerys

Cynerys › Cynerys

4 titres - ##:## min

  • 1/ Cynerys
  • 2/ Black eclipse
  • 3/ The nebulous torment
  • 4/ The mystical desire

enregistrement

Produit and enregistré par ludovic Cassard, juin - juillet 2001.

line up

Ludo (guitare, chant, batterie, programmation), Piotr (basse)

remarques

chronique

Styles
metal extrême
death metal
Styles personnels
death metal

La démo de Cynerys est plutôt encourageante. La musique est bien composée, le son est sourd mais respecte bien chacun des instruments, et la voix de Ludo (sûrement un pseudo satanique…) est à la hauteur. Cynerys pratique un death varié, puissant, parfois brutal, mais qui reste toujours musical, jusque dans les blasts. A ce titre, même si elle révèle parfois quelques imprécisions chez les instrumentistes, la boîte à rythme apporte une touche "mécanique" aux passages les plus violents (écoutez l’intro de "Nebulous torment") qui n’est pas sans rappeler l’esprit "mitraillette" de plus en plus pratiqué dans le black, à l’initiative de Marduk, en autres. Le mix un peu en retrait de la dite boîte renforce d’ailleurs l’ambiance black, là où le death pur a tendance à mixer ses caisses claires comme autant d’explosions. Dès le premier morceau les choses sont claires : riffs rapides et lourds, où Ludo use avec intelligence des harmoniques pour renforcer l’agressivité, structures riches et efficaces, des vocaux puissants et haineux, alternant entre un style très guttural à la Spiros, et une voix moins trafiquée mais plus extrême encore, très influencée par le grand Tardy. Cynerys cherche la violence et la force, avant l’atmosphère. Si les morceaux évoluent c’est pour mieux enfermer l’auditeur dans un blokhaus de son et de malaise. Ca joue fort et vite, et plutôt bien. Et, encore une fois, ça joue lourd ! Et justement, on peut regretter ce manque de respiration, cette récurrence un peu lassante dans la volonté de frapper, intelligemment certes, mais toujours au même endroit. Les compos sont variées, pourtant, elles nous emmènent toutes un peu sur le même rivage… Le son y est peut-être pour quelque chose. En résumé, une musique qui atteint son objectif par la qualité du travail de compositions et d’arrangements. Il y a la puissance du brutal et la noirceur du death, alliées, par instants, à la haine du black. Souhaitons que Ludo et Piotr sauront par la suite utiliser leur savoir-faire et la pluralité de leur inspirations pour diversifier un peu les sentiments exprimés, et monter d’un cran encore.

note       Publiée le jeudi 27 décembre 2001

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Cynerys".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Cynerys".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Cynerys".