Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesKKrisiun › Bloodshed

Krisiun › Bloodshed

cd | 12 titres | 40:54 min

  • 1 Slain Fate [03:33]
  • 2 Ominous [03:46]
  • 3 Servant of Emptiness [03:24]
  • 4 Eons [01:56]
  • 5 Hateful Nature [03:13]
  • 6 Visions Beyond [03:24]
  • 7 Voodoo [02:14]
  • 8 They Call Me Death [03:06]
  • 9 Unmerciful Order [02:34]
  • 10 Crosses Toward Hell [02:52]
  • 11 Infected Core [03:50]
  • 12 Outro / MMIV [07:02]

enregistrement

Piste 1-7 et 12 enregistrées et masterisées au Da Tribo studios. Produits par Krisiun et Ciero. Enregistrés par Ciero, assisté de Tchello et Treck. Pistes 8-11 extraits du MCD "Unmerciful Order", 1993. Produit par Krisiun et Tchello Martins. Enregistré et mixé par Tchello et Krisiun. "Enregistrements 100% analogiques."

line up

Moyses K. (guitare, effets), Alex C. (basse, voix), Max K. (batterie).

Musiciens additionnels : Même si le livret ne l'indique pas, Mauricio Nogueira a participé à l'EP de 1993 (guitare)... mais pas sur les morceaux sélectionnés en 2004.

chronique

4 ans séparent cet album du précédent "Conquerors of Armageddon" chroniqué dans nos modestes colonnes - et il y a eu deux albums aussi entre, ils seront chroniqués, peut-être, un jour. Enfin, 4 ans, si on veut... : en fait, cet "album" est une espèce de split de Krisiun avec lui-même, entre le Krisiun du passé simple et celui de l'imparfait. Split entre les Athos, Porthos, et Aramis du Krisiun millésime 1993 et celui des Trois Frères de 2004 - oui, ils sont frangins, pour ceux du fond qui n'écoutent pas. Ce n'est donc ni un album, ni vraiment une compilation, mais deux EP mis bout à bout par le groupe lui-même, inséré dans pas mal de discographies du groupe comme un album standard. Bon, on va dire que c'est une compilation pour faire simple. Donc, à ma droite, de la piste 1 à 7 (et la 12... vous suivez ?), nous avons "The Bloodshed", des morceaux hypnotiques, lourds comme des engins chargés d'arracher les arbres de la forêt amazonienne, ponctué de soli tous très justes, créés, enregistrés au Brésil, brutaux et charmants, d'une précision et d'une puissance magnifique, un peu comme un microscope de la mort, avec un laser monté au bout, perché sur un bazooka. A peu près. Conclus par un instrumental qu'on dirait sorti de la BO de Predator, avec le cœur qui bat, l'oppression des bêtes de la jungle et tout. A ma gauche, Krisiun version noise (pistes 8 à 11). Hein ? Ben, oui, complètement noise, bruitiste. De la gelée de coings de guitare rythmique incompréhensible pour mes oreilles probablement pas réglées sur les bonnes fréquences, une batterie qui surclasse tout le reste, des borborygmes encore plus profonds et dégueux que dix ans plus tard à peu près... voix qui, quand elle arrive en scène est mixée au niveau de la batterie, la grosse soupe avé les grumeaux quoi. Et puis ces solos de guitare, plouf ! Qui tombent comme ça au milieu de la mare, complètement free, un peu comme si on avait découpé des bouts de Coltrane période "Interstellar Space", qu'on avait collé ça au milieu d'un morceau de Today Is The Day période "Sadness will Prevail". Bizarre, non ? Ces morceaux sont issus d'un mini CD sorti donc en 1993, intitulé "Unmerciful Order", et ils ont au moins le mérite de nous montrer que Krisiun a eu deux périodes minimum dans sa carrière. L'une, brutale, virtuose, efficace représentée par les premiers morceaux, et l'autre, plus... expérimentale ? Brouillonne ? Je penche pour la deuxième quand même... peut-être tout cela est dû au manque de thunes pour produire ces morceaux, le brutal death n'étant pas vraiment compatible avec l'esprit lo-fi... enfin, ça se discute. Voilà, un album, deux bouts d'EP, deux visions, deux manières de se laver les oreilles, un moyen parmi d'autre de rentrer dans le death metal made in Brasil. 4 étoiles moins une pour le mal de crâne émergeant à partir de la moitié de l'album, dû à la mauvaise perception des sons ultra aigus ou ultra mediums par mes esgourdes. Et interrogation sur la motivation du groupe à sortir un EP plus un autre (tronqué) datant de 10 ans, au même moment, dans la même boîte, sans forcément annoncer la couleur comme ça...

note       Publiée le jeudi 19 février 2015

Dans le même esprit, Rastignac vous recommande...

partagez 'Bloodshed' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Bloodshed"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Bloodshed".

ajoutez une note sur : "Bloodshed"

Note moyenne :        3 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Bloodshed".

ajoutez un commentaire sur : "Bloodshed"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Bloodshed".

Dead26 › jeudi 19 février 2015 - 19:12  message privé !

Black Force Domain était un monument à l'époque ou je l'ai acheté ( et qu'il m'arrive parfois d'écouter encore) autant maintenant je trouve que Krisiun c'est de la soupe, j'entends par là que c'est un peu rébarbatif à la longue dans le genre brutal death même si j'apprécie l'intégrité du groupe.

Note donnée au disque :