Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesPPart1 › Pictures of pain

Part1 › Pictures of pain

lp | 6 titres

  • 1 Possessed
  • 2 Black mass
  • 3 Pictures of pain
  • 4 The corpse
  • 5 Incest Ghost
  • 6 Hymn

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

line up

Chris Baker (chant), Mark Ferelli (guitare), Chris Pascoe (basse), Bob Leith (batterie)

chronique

Je tiens entre mes mains un superbe vinyle brun fumé et je souris béatement. Pourquoi ? Parce que cette réédition de l’album de Part1, je l’attends depuis quinze ans au moins. Part1, un groupe associé à la nébuleuse anarcho-punk britannique des 80’s mais qui, à l’instar de Rudimentary Peni ou The Cravats, ne s’est jamais réellement profilé ‘politiquement’ dans ses textes, privilégiant une réflexion existentielle torturée, certes nourrie par l’actualité mais sous forme de métaphores plus que d’allusions directes. Leur musique, grammaticalement, n’a pas grand chose de punk stricto sensu (mais tout connaisseur sait que cette communauté-là valorisait plus la radicalité philosophique que musicale, d’où une créativité et une diversité impressionnante rarement égalée); peu rapide, dépouillée, sombre, elle a rencontré un bel accueil dans la communauté goth old school. Batterie sèche, très axée sur la caisse claire, basse sourde, bourdonnante, aux lignes minimales, guitares crissantes, chant gouailleur so British, aux côtés de UK Decay, Lost Cherees, Rubella Ballet ou Rudimentary Peni, Part1 préfigure un courant deathrock contemporain mêlant musique torturée, pensée anarchiste et iconographie glauque illustré par Horror Vacui, Arctic Flowers, Belgrado, Funeral Parade, Blue Cross…Rien d’étonnant à ce que ce son ait fait école, la musique de Part1 est des plus envoûtantes et ‘Pictures of pain’ un grand album, discret mais imparable dans son influence. Morbide, la musique se fait rampante de par sa rythmique mais les sonorités de guitare maintiennent une tension confirmée par le chant et quelques passages appuyés. ‘Possessed’, ‘Black mass’, ‘The corpse’, autant de parfaits exemples avant la conclusion de ‘Hymn’ plus grave, solennel dans l’atmosphère avec sa voix récitante. Aujourd’hui reformé, le combo prouve que le lien entre passé et avenir est des plus évidents… Faut-il s’en réjouir ? Musicalement, oui !

note       Publiée le lundi 16 février 2015

Dans le même esprit, Twilight vous recommande...

partagez 'Pictures of pain' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Pictures of pain"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Pictures of pain".

ajoutez une note sur : "Pictures of pain"

Note moyenne :        3 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Pictures of pain".

ajoutez un commentaire sur : "Pictures of pain"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Pictures of pain".

Klarinetthor › jeudi 2 février 2017 - 15:52  message privé !

J'avqis du mal aux premières ecoutes, ca me parassait un peu monolitique; musicalement je pense a un melange entre Amebix et des groupes de death rock. Sombritude.

Note donnée au disque :