Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesSSiiiii › Modern

Siiiii › Modern

cd • 16 titres

  • 1Spite
  • 2Wax and wane
  • 3Conception
  • 4Castrato
  • 5Statue
  • 6Springheel'd Jack
  • 7When my soul was an Olympian
  • 8Iron age
  • 9Hecatombe cabaret
  • 10Towers of silence
  • 11Glossolalia
  • 12Instinct
  • 13Dust
  • 14Nanny
  • 15Skin
  • 16The crowded self

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Manchester, Glastonbury, Sheffield, Grande-Bretagne

line up

Paul (chant, percussions), Ange (basse, choeurs, piano), Mark (guitare, programmation), Wayne (batterie, percussions)

remarques

chronique

‘Ancient’ le noir, le disque que Siiiii n’avait pu sortir de son vivant, comme une vraie chance de se recréer une existence, ‘Modern’ le blanc, l’assise dans la réalité contemporaine histoire de prouver que cette réunion n’était pas un simple exercice nostalgique; frères complémentaires de la même carrière, faux Yi et Yang. Cet album se sera fait attendre mais il en aura valu la peine, cela se sent dès les premières secondes de l’excellent ‘Spite’…Tout est là, la rythmique roulante, les guitares froides et combattantes et le chant de Paul Devine…Quiconque l’a comme ami sur Facebook comprend sans l’avoir rencontré à quel point l’homme est humain, volontiers facétieux, dissimulant sous ses pitreries une profonde sensibilité; il n’a jamais si bien chanté. Tour à tour grave (‘Spite’, ‘Instinct’), en colère (‘Castrato’), mélancolique (‘Wax and wane’, ‘Statue’…), son timbre évoque des émotions fortes, prenantes, servies par une orchestration impeccable car Siiiii font partie de ces formations qui ont un vrai sens de la mélodie. On sent que la vie a laissé des cicatrices sur les musiciens et ‘Modern’ l’exprime, la maturité de l’âge adulte a remplacé une certaine fougue juvénile pour lui substituer un feeling plus mordant encore, plus acerbe dans ses réflexions existentialistes mais également dans un jeu assuré et maîtrisé. Mon seul regret est la durée ‘excessive’ de pièces calmes telles que ‘Statue’ (une chanson émouvante pourtant mais un brin trop longue à mon goût) ou l’enchaînement ‘Tower of silence’/ ‘Glossolalia’ (le premier n’hésitant pas à défier le Dead can Dance des débuts, le second se présentant comme une pièce ambient hivernales sans percussions avec vocaux égarés dans un grésillement lointain). Rien qui n’entrave pourtant le plaisir de l’écoute ni la force de morceaux plus agressifs tels que ‘Castrato’, ‘Instinct’, ‘Springheeld’ Jack’ (un ancien réactualisé, au même titre que ‘Dust’, ‘Conception’ et ‘Statue’) ou encore ‘Spite’. Toute personne s’étant réjouie de la sortie de ‘Ancient’ appréciera de voir la confiance placée en Siiiii totalement justifiée, un combo bien à sa place dans le monde musical d’aujourd’hui.

note       Publiée le mercredi 21 janvier 2015

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Modern".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Modern".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Modern".