Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesHHerder › Doomed

Herder › Doomed

vinyl 45t | 2 titres

  • 1 Stab
  • 2 Slither

enregistrement

Pas d'informations sur l'enregistrement.

line up

Blitzer (basse), Jeroen Vrielink (guitare), Tom (batterie), Marc (guitare), JB van der Wal (guitare), Ché Snelting (voix).

chronique

Quand le sable rentre dans les oreilles, quand le nez se bouche et que, subitement, plus rien n’a vraiment de goût, quand il ne nous reste plus que l’alcool et la drogue comme point commun avec notre ego de 15 ans âgé maintenant de 35 il faut savoir s’asseoir, s’ouvrir une bière brune, un sachet de haribo (des crocodiles, c’est mieux), une boite de pyrénéens, et s’écouter du SLUDGE METAL. Le sludge metal, c’est comme du metal, mais sludge. Voilà. Enfin, c’est une étiquette quoi. Une étiquette semble-t-il collée sur le museau de Herder. Herder est un groupe imbibé de son enfumé, un Mastodon qui n’aurait jamais été castré par quelque progressisme qui soit - j’ai jamais pu aimer vraiment ce qu’a fait Mastodon après son premier album, shame on you Rastignou ! Herder se présente comme ceci sur son bandcamp : “HERDER IS HARDER.... FOAD!”, ce qui nous donne en françois : “Pasteur est plus dur, va te faire foutre et va mourir” - faut pas faire chier les chercheurs en biologie moléculaire, ahah ! Hem. Bon, non, plus sérieusement, Herder c’est un groupe qui vient des Pays-Bas, constitué de membres masculins d’Urfaust, Aborted, Born From Pain, entre autres. Ce deux-titres est la première chose que j’arrive à écouter du groupe : ils ont bien sûr sorti pas mal d’autres objets que je n’ai pas encore eu la chance d’écouter, souhaitant un peu garder cette approche vieux-jeu du gars qui achète un single pour se l’écouter sur son pick-up, un soir de surprise-party, avant de se procurer le 33 tours chez Monsieur le disquaire de la Grand-Rue. Les deux titres se valent, bien calibrés, courts comme des hit singles sludgy-groovy oui ! Mais sentant bien fort de la gueule de loup, agressifs, épiques, riffeux, gras, violents. De facture classique mais très efficace, ce single et ce groupe sauront donc vous donner un petit coup de peps pour affronter un quotidien quotidien, si les rituels magiques des groupes de metal occulte vous gonflent et que vous avez envie de foutre des gros coups de poing dans le vide ou sur un mur. Ou sur un sac de sable, pensez à vos phalanges quand même, c’est important.

note       Publiée le lundi 12 janvier 2015

Dans le même esprit, Rastignac vous recommande...

partagez 'Doomed' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Doomed"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Doomed".

ajoutez une note sur : "Doomed"

Note moyenne :        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Doomed".

ajoutez un commentaire sur : "Doomed"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Doomed".