Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesNNekrofilth › Devil's Breath

Nekrofilth › Devil's Breath

cd | 13 titres

  • 1 Crave The Grave
  • 2 Scum Freak
  • 3 Wormskull
  • 4 Death Rush
  • 5 Deep Inside Disease
  • 6 I'm A Degenerate
  • 7 Crocodile
  • 8 Junkie Cunt
  • 9 Devil's Breath
  • 10 Lead Us To The Dead
  • 11 Smear The Sleaze
  • 12 Volcanic Zit
  • 13 Blood Bug

enregistrement

"Enregistré en juin 2013 par Noah Brainchild dans un putain d’égout sombre."

line up

Zach Rose (guitare, chant), Tony Daprano (basse), Jon B. (batterie)

remarques

"Les paroles sont dédicacées à ta petite sœur. Cet album est dédié aux dégénérés du monde entier."
Sorti en CD et vinyle. Une version cassette a été publiée en 2014.

chronique

Nekrofilth est un trio américain de death metal, de Cleveland exactement, revendiquant une attitude punk et dégoûtante, qui pond des EP, splits et albums depuis presque cinq ans maintenant, avec force productivité. Cet album est sorti l’année dernière chez Hells Headbangers, spécialiste des sous-genres de metal se fossilisant dans le heavy / punk / death croustillant, écurie de groupes très attachés aux sons anciens. L’album s’écoute facilement, riffs très entendus, voix méchante criée très vieux thrash vieux crust, modèles très simples de chansons qui se veulent percutantes. Bon, je trouve aussi qu'il s'épuise vite, je cale un peu après de nombreuses écoutes, malgré un concert bien fun - leur bassiste du moment est une espèce de golgoth cuir et marcel qui fait déborder sa virilité par tous les poils, contrastant bien avec le chanteur guitariste blafard comme un faux sosie de Fenriz imberbe... le tout dans une ambiance festive où le public tourne berserk. Pourtant, la musique ici n’est pas encore assez folle pour ma boussole de la psychose metal, pas assez morbide ou pas assez teinte d’une ironie de l’extrême qui pourrait me faire me balancer en mode pendule trop longtemps. Je ne sais pas exactement ce qui manque : un peu plus d’originalité dans les riffs ? Plus de glauque (le moment sorcellerie en espagnol par exemple fait vraiment Brujeria au rabais) ? Plus de choc des mots dans l’humour crado qui reste bien au niveau «pute camée vient que je te cartonne», «je suis le zombie du caniveau» ? OK, ils annoncent la couleur, ils dédicacent ce disque à tous les «dégénérés» du monde, mais après les avoir vus et entendus, j’ai trouvé que la psychopathie revendiquée était un peu rattrapée par une certaine retenue étrange, compte tenu du programme, du propos, de l’imagerie, des paroles. Cela fait donc sauter chez moi la fascination que j’ai pour des personnages insanes du rock de tous les pays, d’Ozzy à Wino, de Bobby Liebling à Jimmy Bower, de King Fowley à Kim Fowley. Ce disque restera moyen pour moi, mais il saura j’imagine ravir les amateurs de musique simple sentant la drogue bon marché hautement toxique. Il peut aussi se caler en fond sonore pour vos fêtes au squat, et se faire compagnon qui dopera votre motivation pour chasser les rats qui se sont rameutés dans les chambres depuis la dernière pluie. Peut-être.

note       Publiée le jeudi 11 décembre 2014

partagez 'Devil's Breath' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Devil's Breath"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Devil's Breath".

ajoutez une note sur : "Devil's Breath"

Note moyenne :        3 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Devil's Breath".

ajoutez un commentaire sur : "Devil's Breath"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Devil's Breath".

Langouste-mayonnaise › jeudi 11 octobre 2018 - 15:43  message privé !

Ah tout va bien alors ! On s'était juste mal compris :)

Note donnée au disque :       
yog sothoth › jeudi 11 octobre 2018 - 08:02  message privé !
avatar

Ah oui, je pensais bien au jeune Kreator (celui qui s'autorisait la 1664 et qui était de nature extrêmement ronchonne), je n'ai quasiment rien écouté d'eux depuis… Coma of souls.

Note donnée au disque :       
Langouste-mayonnaise › jeudi 11 octobre 2018 - 02:56  message privé !

Puis bon comme je suis parti dans les confessions j'avoue bien aimer l'intro de Horde of Chaos. Voilà c'est dit.

Note donnée au disque :       
Langouste-mayonnaise › jeudi 11 octobre 2018 - 02:53  message privé !

Kreator j'étais fan au collège, à peu près au même moment que ma période Metallica. J'ai réécouté vite fait quelques trucs des albums récents y a pas si longtemps et à mes oreilles ça sonne trop Amon Amarth pour être honnête. Reste les 2 premiers qui sont pas mals dans le genre ACDCelticFrost.

Note donnée au disque :       
Rastignac › mercredi 10 octobre 2018 - 16:25  message privé !
avatar

Mille de Kreator, en concert, il fait la gueule, contrairement à Zach de Nekrofilth ; après, tourtel ou pipe à crack, il faut choisir !

Note donnée au disque :