Vous êtes ici › Les groupes / artistesFFive Go Down to the Sea? › Singing in Braille

Five Go Down to the Sea? › Singing in Braille

ep 12'' • 3 titres • 9:36 min

  • A
  • 1Singing in Braille3:11
  • B
  • 2Aunt Nelly3:26
  • 3Silk Brain Worm Women2:58

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Connectez-vous pour les écouter.

enregistrement

par Noel aux Alaska Studio, les 22 et 23 avril 1985.

line up

Finbarr Donnelly (chant), Ricky Dineen (guitare), Stack (basse), Smelly (batterie)

remarques

Hello! This record was recorded on 22nd and 23rd of april 1985. It was engined by Noel over there in Alaska. Please ring 232-1585 if you have any complaints about the non sounding like joy and the Banshees syndrome. It's dedicated to the Cark 800 and Mr Gee Tongs answer. Fake well ! Good night and god bless. © Spunk off band.

chronique

Styles
ovni inclassable
post punk
noise rock
Styles personnels
'it's raining cats and pink elephants !'

Au secours !! Tous aux abris !! Les ‘Five go down’ ont fait l’acquisition d’une pédale fuzz !!... quoi vous-dites, comment ? C’est un effet qu’on trouve communément chez les groupes de rock ? Si vous aviez écouté leur précédent disque, vous sauriez la menace que peut représenter cette nouvelle… Bon, voilà donc le fameux méfait gravé sur rondelle noire, et en à peine 3 secondes on comprend notre douleur : il y a là, à peu de chose près la même folie ronde que sur le précédent enregistrement, à la différence que les guitares sont maintenant affublées de ces saturations terrible ! Et en fait, tout l’EP est du concentré de perfide. Ça part d’emblée sur des chapeaux de roue, et ça ne fait que monter en pression, cassage d’oreilles et implosion de cerveau. Il y a ‘Aunt Nelly’, le savoureux plat de résistance, avec ces bourrasques d’instruments qui miment la tempête soufflant au dehors pendant qu’on doit rester prostré au coin du feu, dans la pénombre… Il y a ce morceau d’ouverture, grosse beuverie dérapante dans une grande taverne rurale reculée, où l’on sert de l’alcool de groin de cochon, qui continue à grogner quand on empoigne la choppe… Enfin, le groupe finit par cracher tout ce qu’il lui reste dans le ventre sur la dernière minute de ‘Silk Brain Worm Women’, où la voix se dédouble (comme la vue) pour nous en mettre deux fois plus dans les esgourdes. Trois morceaux riches en houblon, qui donnent l’impression de parcourir un vieux bouquin d’illustrations retrouvé au fin fond d’un grenier, bourré d’histoires tordues, de fables hagardes et de remèdes de grand mère à la limite de la sorcellerie… Si vous êtes amateur de post-punk fou et de débordements musicaux tout-azimut, il va sans dire que vous allez adorer ce disque. Si vous êtes amateur de n’importe quoi d’autre, ces dix intenses petites minutes vous feront passer un moment difficile. Mais quand on croit que le pire a été commis, il reste à se pencher sur le troisième volet des aventures de Finbarr et ses copains, sobrement intitulé Beethoven… là, je ne réponds plus de rien !

note       Publiée le jeudi 26 mars 2015

Dans le même esprit, sergent_BUCK vous recommande...

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Singing in Braille" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Singing in Braille".

notes

Note moyenne        2 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "Singing in Braille".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Singing in Braille".

Shelleyan › mardi 15 décembre 2020 - 01:08 Envoyez un message privé àShelleyan
avatar

Mais comme ça tombe à pic ! Merci du lien, hop, commandé !

sergent_BUCK › mardi 15 décembre 2020 - 00:13 Envoyez un message privé àsergent_BUCK
avatar

Merci Twilight ! Eh oui, je suis halluciné à chaque fois de constater à quel point les morceaux sont complexes et maitrisés, sous la couche fortement éthylique dégagée. Et du Birthday Party, y'en a aussi... un peu moins sur celui là que dans The Glee Club peut être, mais c'est clairement une composante des Five Go Down, bien vu !

Au passage, il vient de sortir une grosse compil CD/LP qui retrace toute la carrière des gus avec pas mal d'inédits et tout :
https://nunfivebeethoven.bandcamp.c...

Note donnée au disque :       
Shelleyan › vendredi 11 décembre 2020 - 14:15 Envoyez un message privé àShelleyan
avatar

Super chro...Et comment j'ai pu passer à côté de ça ? A rectifier. C'est fou comme c'est mature, ce bidule, sous une apparence de folie furieuse. Il y a un peu de l'intensité de Birthday Party.

blub › dimanche 20 décembre 2015 - 02:22 Envoyez un message privé àblub

Très sympa ce groupe et leur disco, pas le genre de choses que j'écoute habituellement mais je me suis surpris à aimer! Le chanteur est fou!

MaxwellsDemon › vendredi 27 mars 2015 - 15:50 Envoyez un message privé àMaxwellsDemon

ou du cradle rock