Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesKKata Sarka › Crucible of Misanthropy

Kata Sarka › Crucible of Misanthropy

cd • 4 titres • 13:08 min

  • 1Mired In Spleen4:41
  • 2Crucible of Misanthropy3:31
  • 3Ghosts of Smoke2:48
  • 4Perpetual Stupidity Machine2:08

enregistrement

Enregistré au Clandestine Arts Recording. Enregistré et masterisé par Carl Byers.

line up

S.M. (basse), F.F.F. (batterie), A.V.9 (guitare, voix), Y.S. (voix), T.D.H. (guitare)

remarques

Sorti sous la forme d'un carré de faïence, avec le support CD plus la pochette collé derrière, scellé à la cire.

chronique

Si vous cherchez le terme Kata Sarka sur le web, vous trouverez tout un tas de photos d’une nana semble-t-il mannequin ou playmate, assez gironde, au minois tout rond (entre autres). CETTE PERSONNE NE JOUE PAS DE MUSIQUE SOMBRE OU EXPERIMENTALE. Ceci précisé, vous trouverez le bandcamp d’un homonyme entre deux paires de nichons. Ce groupe d’Indianapolis (vroum !), officiant lui dans un metal noir tout noise et tout rêche, lorgne vers un metal hardcore à la Trap Them ou qu’on peut retrouver dans le Converge période Jane Doe. La musique sera donc abrasive, directe dans la cheutron, sans temps morts, les morceaux (courts) seront ponctués de breaks malins et de soli de l’espace, le tout accompagné par une voix beuglée comme si le chanteur engueulait l’Abbé Pierre d’être trop sympathique. L’objet chroniqué a été sorti le soir de la fête de Samain 2012 par le label américain Auris Apothecary, spécialiste de la confection de disques faits maison avec sceaux à la cire, bouts de ficelle et incantations funèbres durant le pressage, cf. notamment une anthologie de poèmes de Mike IX Williams sur une cassette confectionnée avec du verre pilé recyclé (?). Ici, le CDr chroniqué est sorti sous la forme d’un bout de carrelage marron pesant son poids de bout de carrelage, avec thermocollé dessus le nom du groupe. Cool, non ? L’EP, ne dépassant pas le quart d'heure se voudra un compagnon fidèle et pas très bavard pour vos infusions de haine et de ruminations contre le monde : l’intention est 100% négative ici, et je n’essaierai pas de vous induire en erreur en vous disant que Kata Sarka souhaite que tout se passe mieux en enjoignant les petits enfants du monde entier à se tenir la main. L’intention est ailleurs, bien loin, dans une autre galaxie, elle ne se veut pas vraiment humaine ou humaniste. Je cite le groupe : “Kata Sarka est une entité dédiée à l’errance sur le sentier électrique partant de l’abîme de Sitra Ahra, sans-chair réincarnée, et portant les Anneaux de Saturne comme un Halo… Patientant, comme un futur locataire dans l’antichambre de la Maison de l’Illumination de Noirdefumée(? bis).” OK ? La seule ombre au tableau de cet EP est sa courte durée, et quand on voit le peu qu’a sorti le groupe, on se dit que vraiment, y a pas de Bon Dieu dans ce monde. Ça, c'est sûr !

note       Publiée le mardi 28 octobre 2014

Dans le même esprit, Rastignac vous recommande...

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Crucible of Misanthropy".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Crucible of Misanthropy".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Crucible of Misanthropy".