Vous êtes ici › Les groupes / artistesMMisery Index › The Killing Gods

Misery Index › The Killing Gods

cd • 12 titres

  • 1Urfaust
  • 2The Calling
  • 3The Oath
  • 4Conjuring the Cull
  • 5The Harrowing
  • 6The Killing Gods
  • 7Cross to Bear
  • 8Gallows Humor
  • 9The Weakener
  • 10Sentinels
  • 11Colony Collapse
  • 12Heretics

enregistrement

Enregistré au Wrightway Studio et au Visceral Sound. Mixé au Wrightway Studio.

line up

Adam Jarvis (batterie), Mark Kloeppel (guitare, voix), Darin Morris (guitare), Jason Netherton (basse, voix)

remarques

La version "deluxe" nous donne une reprise de Ministry en bonus track, et un autre artwork. D'autres éditions vinyle et digipack sont disponibles chez Season of Mist, une version CD avec slipcase chez Mazzar, et cassette chez Never Dead.

chronique

Un peu plus de dix ans nous séparent de la chronique de Pokemonslaughter, entre la première démo de ce rejeton de Dying Fetus devenu instantanément grand et leur cinquième album The Killing Gods. Ras la bite des métaphores filées ? Je vais donc aller vite, et juste prendre le temps de rendre hommage à la crème des groupes de deathgrind, pour couler une larme au souvenir de ce concert du CCO y a trop longtemps de ça et repenser à ces mosh pits avec dix tondus ce soir là, à mon étonnement de revoir ce groupe avec des milliers d’autres personnes au Fury ou Hellfest quelques années plus tard, à mon envie de foutre le dawa à chaque fois que j’entends leurs mosh parts, à leur intégrité et leur gauchisme qui font du bien au metal, à leur provenance de Baltimore qui dit juste en un mot qu’ils ont toute légitimité de décrire toute la merde qu’ils voient à longueur de journée, à leur technicité toujours aussi impressionnante, à leurs batteurs poulpes, à leurs tournées de dingos mentaux, à l’ouverture et aux textes sincères de leur leader Jason Netherton, ses notes de voyage, sa vision de ricain qui se sort les doigts du cul pour voir autre chose que les quatre murs mentaux de chez lui ! Tous ces souvenirs et pensées rappliquent dare dare dès que j’écoute ce Killing Gods, je suis donc rassuré, je serai cinq bouliste encore pour ses 45 minutes foutrement bien remplies. A noter la sortie cette année aussi d’un bouquin du même Jason sur l’histoire du death metal. Achetez !

note       Publiée le mercredi 22 octobre 2014

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "The Killing Gods".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "The Killing Gods".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "The Killing Gods".

dimegoat › vendredi 24 octobre 2014 - 19:11 Envoyez un message privé àdimegoat

ils sont quand même un peu pénibles les derniers Misery Index...trop banals pour un groupe aussi peu banal. Mais je vais m'y remettre avec un peu moins de mauvaise foi!