Vous êtes ici › Les groupes / artistesKThe Kids Of Widney High / Integrity › The Kids Of Widney High / Integrity

The Kids Of Widney High / Integrity › The Kids Of Widney High / Integrity

vinyl 33t • 4 titres

  • The Kids Of Widney High
  • 1Let's Get Busy
  • 2The Pretty Girls
  • Integrity
  • 3ATF Assault
  • 4Jagged Visions '96

remarques

Vendu avec le numéro 5 du magazine Blood Book, 1997.

chronique

Ce split nous offre deux groupes, quatre morceaux... ce qu'on appelle un split single quoi. D'un côté, deux chansons pop chantées par une chorale d'enfants handicapés, les Kids of Widney High : une chanson nous parle de manière ensoleillée d'une journée parfaite où l’on va se détendre, et devenir fou fou fou, youpi ! Puis, une autre où le chanteur aidé par les chœurs nous chante qu'il voit des jolies filles partout où il va. Tout cela avec moult synthés, rythmes syncopés, woo ! woo!, claps dans les mains. Une sorte d’ambiance à la “école des fans”, mais dans un établissement spécialisé, un côté Henri Dès ricain un peu de guingois, très synthétique niveau instrumentation, très strident, coloré, sucré, et finalement tout aussi bizarre qu’énervant et joyeux. Ce split vu de loin n’est donc pas vraiment gutsien, à part évidemment si on oublie le côté euh... étrange d’une collaboration de cette chorale avec… Integrity ! Car de l’autre côté de la galette nous avons deux morceaux bien violents dans un style blackmetalcoredarkambientesque (?) propre à Integrity : soli qui touchent le cœur, hurlements baveux, avec en fond des bandes enregistrées par Mephistophélès passées à l’envers dans une cave qui pourrait être celle de Charlie Manson. Alors, que penser de ce split ? Quelques recherches sont obligatoires pour essayer de comprendre, peut-être, le truc. Le disque est sorti accompagnant le numéro 5 du fanzine Blood Book édité par le leader d’Integrity avec un menu gutsien : Boyd Rice, Merzbow, Francis Bacon, Lisa Carver et Taint ! Je vois tout de suite flotter l’ombre des iconoclastes américains de l’époque et du mouvement Unpop art sur mes doutes quant à l’intégrité - c’est le cas de le dire - de l’objet. En même temps, Widney High est un lycée qui depuis longtemps laisse sa chorale chanter avec des corbeaux et des renards du rock ou du metal. Voyez leur site web ou leur page wikipédia : ils sont signés chez Ipecac, ils ont ouvert pour Mr. Bungle, Melvins et Fantômas ; Marilyn Manson et Ad-Rock entre autres se disent fan du groupe et ils ont même joué dans un film de Johnny Knoxville ! Un buzz comme seul peut le pondre la ville de Los Angeles où se trouve cette Joseph Pomeroy Widney High School. Tercio, la face “Integrity” est annoncé par Lemmy Kilmister, donc c’est pas de la blague, c’est pas un poisson d’avril, l’intention m’a l’air franche - même si, encore, bon, ça laisse songeur d’entendre sur le même disque parler Lemmy, hurler Dwid Hellion et chanter à tue-tête des enfants autistes. Si on y réfléchit deux secondes - ANGOISSE ! -, on a là un des objets les plus bizarroïdes des scènes dites “extrêmes” et underground, qui laisse quand même un drôle d’effet après écoute… à réserver donc aux curieux des mélanges des genres les plus éloignés les uns des autres, ou à ceux qui sont fascinés par les correspondances entre les contraires - ou bien encore à des fans des enfoirés ou des compilations de l’Arc de Crozemarie agrémentant leur quotidien par des tubes Holy Terror. Brrr !

note       Publiée le lundi 13 octobre 2014

Dans le même esprit, Rastignac vous recommande...

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "The Kids Of Widney High / Integrity".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "The Kids Of Widney High / Integrity".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "The Kids Of Widney High / Integrity".