Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesRThe Rose Of Avalanche › I.C.E.

The Rose Of Avalanche › I.C.E.

cd • 9 titres

  • 1Ride the storm
  • 2Two time baby
  • 3I love the ice
  • 4Destination nowhere
  • 5The garden
  • 6Lost the chance
  • 7Wall of pain
  • 8Everythings ok
  • 9Take all my money

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

The Engine Room, Bradford, Angleterre, 1991

line up

Phillip Morris (chant), Paul James Berry (guitare), Darren Horner (basse), Andrew Porter (batterie)

remarques

chronique

Suite à un 'String A Beads' plutôt chatoyant flirtant impudiquement avec la vague néo-psychédélique popularisée par la mouvance 'Madchester', The Rose of Avalanche que l'on laissait déjà pour morts, opèrent en un ultime sursaut un spectaculaire retour en arrière...Enfin, pas si spectaculaire que ça au final. Ils se remettent juste à faire ce qu'ils ont toujours aimé faire: jouer du rock, un rock certes un peu glacé, sec dans sa production, celui-là même qui leur a valu une certaine sympathie dans la mouvance goth. 'I love the sun, I love the ice', chante Philip Morris, un album à la couverture hivernale avec le mot 'I.C.E' en teintes colorées...Qu'en déduire ? Toujours est-il que c'est un vrai plaisir de retrouver le groupe dans sa véritable identité. Dès les premiers accords de 'Ride the storm', l'auditeur comprend qu'il tient là un disque solide et honnête, impression confirmée par les chansons suivantes; nos Anglais semblent s'être donnés du mal pour redresser la barre d'une carrière aux allures de naufrage. Les mélodies sont soignées, typiques de la patte Rose of Avalanche, finies les 'wah wahs', l'électricité retrouve sa verve froide, la batterie se veut sèche et claquante, quant au chant doux un peu mélancolique de Morris, il remplit parfaitement sa fonction émotionnelle. Difficile de parler de 'gothic rock' mais impossible de ne pas y songer ('Lost the chance', 'Wall of pain'), l'éternel dilemme du combo en somme...Mais trêve de persiflages, pour un ultime sursaut, c'est du solide, le disque n'inclut que de bonnes compositions avec quelques moments de gloire tels que 'Ride the storm' ou le final 'Take all my money', le plus torturé du lot. Hélas, cette ultime galette ne suffira pas à braquer les projecteurs sur The Rose of Avalanche qui mettra cette fois définitivement la clef sous le paillasson après quelques concerts sous forme de trio avec une boîte à rythmes. Regrettable. 4,5/6

note       Publiée le dimanche 31 août 2014

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "I.C.E.".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "I.C.E.".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "I.C.E.".