Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesBBig Business › Mind The Drift

Big Business › Mind The Drift

cd | 8 titres | 35:10 min

  • 1 Found Art
  • 2 Gold And Final
  • 3 Cats, Mice.
  • 4 I Got It Online
  • 5 The Drift
  • 6 Ayes Have It
  • 7 Cold Lunch
  • 8 Theme From Big Business II

line up

Jared Warren (chant, basse), Coady Willis (batterie)

Musiciens additionnels : Toshi Kasai (guitare, claviers, choeurs)

chronique

Dur de causer de Big Business, quand même, mais c'est un tel plaisir de s'envoyer Mind the Drift que j'ai pas à me forcer non plus. BB, c'est une affaire de dramaturgie, de gabarit, de velu et de capacité d'absorption. C'est un peu comme John Bonham. On touche à un style bien particulier auquel Mind the Drift, pourtant moins vorace que Here come the Waterworks, semble être l'incarnation la plus affligée, la plus germinalesque. C'est marqué stoner dis le vendeur, certes, et c'est fait par deux zigotos rigolos du fief grunge, mais ça a comme un petit goût de Zola, aussi. Seattle aurait probablement inspiré le vieux de toute façon. Le son de Big Business y semble encore plus immémorial. Avec ce genre de groupes, l'espace-temps n'a plus trop de sens. D'ailleurs les Doors leur ont piqué "Five to One" - et la preuve est dans cet album, si si - mais la drogue et l'air parisien se chargèrent de laver cet affront (d'autres y entendront un certain tube androïdodupliqué de Backwater version grosse banane). Écouter Big Business, sinon, c'est un peu comme mâcher de la seiche. Ce chant, dont on ne peut pas ne pas parler (encore), c'est tout de même une sacrée voix qui fait caoutchouc sonore. Sacrée, oui : parce que Big Business c'est aussi la foi. La foi dans un hard rock antédiluvien, le goût d'un culte païen, la foi dans un doux granit, l'écho des pâles beuglements de ce kodiak nommé Jared Warren qui restent en tête comme la tronche d'un pote très lointain mais impossible à oublier avec son air sinistre-lunaire et ces grosses jambes bien droites. BB sont de Seattle, oui. Objectivement liés aux très ricains Melvins, oui. Mais sur Mind the Drift, BéBé puent autant le Vieux Continent que les terres ouest. Avec ce genre d'albums on est plus du côté religieux de la force hard rock, ancestral. BeeBee se placent avec Mind the Drift dans le même cercle très fermé que Blue Öyster Cult (et si ça vous semble fort de café dites-vous que c'est de l'autocensure pour m'éviter de citer la touche ???? de certains chorus). Et ils y font du heavy à leur sauce - spéciale, pour le moins - avec assurance harmonique sur les refrains et les couplets, charge motarde de masse barracuda et quelque menace insondable mais prégnante sous l'aspect cul-cul gros-cul, du genre certitude de mort. On a déjà un élément de réponse avec le travail d'art de la pochette, classe en dehors conne en dedans : en guise d'emballage à leurs poses de petits malins incrustées dans un Renoir, cette carte postale vintage triste, d'un chercheur d'or promis à un destin funeste (je cite de mémoire hein, flemme divine de lever mon cul du bureau au rayon où j'ai laissé l'étui, mais ça colle à leur semblant de concept, à leur univers), bref l'humour pas très drôle, comme une barbe sous la peau. Et leur musique, c'est pareil : malgré l'ironie-désinvolture qu'ils veulent y mettre où qu'on veut y mettre pour se dire que c'est cool, façon "indie métalleux", malgré le keupon "I Got It Online", et malgré la volonté pas du tout heavy-metal ou heavy rock aux sens naïfs et natifs, bref malgré toute cette désinvolture tongue-in-cheek qu'on subodore, et le côté débile plus que turgescent, Mind the Drift sent la fatalité, sent les vinyles 70's, les ongles cernés de crasse, et ramène à un sens de l'épique devenu aussi rare que le vrai bon lolo de la vraie vache. Maintenant, l'argument imparable : Jared Warren, à un moment il chante "DIG DEEP ! DIG DEEP !", et on croirait qu'il gueule "GUI GUI ! GUI GUI !". Et ça c'est épique, mon gars.

note       Publiée le mardi 26 août 2014

partagez 'Mind The Drift' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Mind The Drift"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Mind The Drift".

ajoutez une note sur : "Mind The Drift"

Note moyenne :        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Mind The Drift".

ajoutez un commentaire sur : "Mind The Drift"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Mind The Drift".