Vous êtes ici › Les groupes / artistesMMorgengrau › Extrinsic pathway

Morgengrau › Extrinsic pathway

cd • 8 titres • 37:05 min

  • 1Extrinsic pathway06:23
  • 2Antithetical03:58
  • 3The white death04:17
  • 4Inner self04:59
  • 5Choking grove04:28
  • 6Grave of lies03:22
  • 7Chemosh enlighten02:51
  • 8Polymorphic communion06:47

enregistrement

Enregistré à l'Amplitude Media d'Austin de mai à septembre 2012

line up

Erika Morgengrau (chant, guitares), Nick Norris (guitares), Jacob Holmes (basse), Reba Carls (batterie)

remarques

chronique

Styles
metal extrême
death metal
Styles personnels
old-school

Morgengrau est un groupe relativement récent, présent depuis 2010, nous venant du Texas. Au programme de la formation mixte (avec chanteuse et batteuse), du death metal old-school typé années 80-début 90. Donc ici, pas de gros blast beats ou de son triggé clinique. Non, ici, la production fleure bon le vintage et est totalement adapté au style (même si un peu de puissance en plus n'aurait pas fait de mal à l'ensemble). Au moins, on évite le son ultra-moderne, froid et sans âme. Les compos mélangent bien mid-tempo et up-tempo thrashisant et ne vont quasiment jamais dans le blast. Les titres sont tranchants, inspirés et rythmés avec des riffs qui restent en tête. Avec une telle démarche, on ne va pas chercher ici l’originalité. Donc, pour réussir, il faut parvenir à sortir des riffs qui tuent, des enchaînements qui font mouche et une variété dans les compositions. Même si le contrat n'est pas entièrement rempli, le principal atout de Morgengrau réside dans les compos qui sont directes et efficaces, avec comme je vous le disais plus haut, des riffs vraiment implacables. Ca ne révolutionne rien, mais on ne ressent aucun ennui (d'autant plus que l'album reste relativement court - moins de 40 minutes) et l'écoute est appréciable. Le genre d'album parfait pour écouter du bon death metal sans fioriture, à l'ancienne, bien ficelé et surtout sans baisse de régime. Tout l'album est bon, il manque juste le trait de génie qui fait passer de bon album à référence. Le chant d'Erika est vraiment très bon, bien caverneux et avec un timbre original. Il manque juste parfois de profondeur, mais le rendu global est très satisfaisant. Vous l'aurez compris, Morgengrau s'adresse aux adeptes de "death metal old-school du début des années 90" (c'est un genre en lui-même !) et en 2014, ce n'est pas si courant d'avoir un tel disque avec la production qui convient. Un album très sympa avec une véritable accroche, et si vous faites partie des fans du genre, je vous le conseille !

note       Publiée le samedi 12 juillet 2014

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Extrinsic pathway".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Extrinsic pathway".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Extrinsic pathway".