Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesTTorche › Harmonicraft

Torche › Harmonicraft

  • 2012 • Volcom VOL 02929 • 1 CD

cd • 13 titres • 38:46 min

  • 1Letting Go
  • 2Kicking
  • 3Walk It Off
  • 4Reverse Inverted
  • 5In Pieces
  • 6Snakes Are Charmed
  • 7Sky Trails
  • 8Roaming
  • 9Skin Moth
  • 10Kiss Me Dudely
  • 11Solitary Traveler
  • 12Harmonicraft
  • 13Looking On

enregistrement

Pincecrust Studio, Miami, FL

line up

Steve Brooks (chant, guitare) Andrew Elstner (guitare, voix), Jonathan Nuñez (basse, guitare, synthetiseur), Rick Smith (batterie)

remarques

chronique

Trop longtemps j'avais esquivé ce groupe, pas tant parce que Torche, comme Mastodon et Baroness, puait la hype des combos post-néo métal aux opus aux devantures tombant sous le coup de l'article 225-10-1 du code pénal, non, simplement parce j'avais décidé que j'avais pas besoin de skeud avec Steve Brooks, ayant six albums avec Bob Mould dessus, autant avec Chino Moreno et deux avec Perry Farrell. Et me voilà à chroniquer l'album le plus gay-friendly de Torche. Si ce disque existait pas, faudrait demander à un confiseur de l'inventer. S'il était sorti entre 90 et 95, on en aurait entendu parler autrement. Et si ma tante en avait, elle s'appellerait Steve Brooks : depuis les morceaux les plus power-pop de Hüsker Dü, je crois qu'on avait pas vu plus connement radieux chez les coreux... mais Torche sont encore plus hybrides et bêtas : ils sont de Miami. Ils ont toujours vécu près de l'océan, près des cocotiers et des villas plus blanches que blanc, et ça se sent, car leur son investit les enceintes comme un hors-bord. Pensez juste à un truc très puissant et très frais. Mattez simplement la pochette, c'est quand même autre chose que celle de Meanderthal, hein ? Un peu comme Kylesa, Torche sont des hybrides à la personnalité bien trempée. Et ce skeud qui est leur plus consistant en appelle aussi bien aux sports de plage qu'à une écoute religieuse. De toute façon le label, là, Volcom, c'est aussi une marque d'accessoires de surf-skate-snowboard je crois, alors ils auraient pu être signés chez Vans : la réalité est totalement raccord. Harmonicraft, épique et adulescent, c'est un peu l'album qui colle un cornet de glace sur la tête du poney blanc de Deftones pour en faire une licorne. Sensuel et assez extraordinnaire donc, passée la probable moue circonspecte qui poindra chez beaucoup au premier contact. Réaction à la découverte : "bwark! - mmmmmmmmmmh". L'intro comme du Killing Joke agnostique donne le la, puis toute la suite coule fluide comme le vivelle dop effet mouillé de son tube, avec ces guitares crachant du riff-qui-bourre sur lesquelles le chant turbogay glisse comme un mioche extasié sur son toboggan. Entêtant. Torche ressemble sur Harmonicraft à un gros pré-ado aux yeux bleus, tout happy d'être vivant, et qui détruit les poupées de sa grande soeur à gros coups de poings pour se défouler. Stupide. Superbe. L'orgasme, s'il n'est pas intervenu auparavant, surviendra sur le titre épo et sa montée de sève instrumentale qui réunit Kyuss et Van Halen dans un halo turquoise... Puis le final doomster tendrement patapouf viendra en achever la beauté d'un coup de talon bien senti. Imparable.

note       Publiée le samedi 21 juin 2014

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Harmonicraft".

notes

Note moyenne        4 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Harmonicraft".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Harmonicraft".

sergent_BUCK › dimanche 22 juin 2014 - 23:03  message privé !
avatar

Wow, et dire que j'ai toujours tranquillement esquivé ce groupe, alors que ce disque a l'air d'être carrément fait pour moi ! Mille mercis, maître Raven-qui-veille-au-grain !!

Sinon, question 'feelgood-core absolu', j'ai aussi ma petite idée sur la question... je vous laisse deviner !

Note donnée au disque :       
MaxwellsDemon › samedi 21 juin 2014 - 18:20  message privé !

Le feelgood-core absolu c'est Jun Togawa ;)

necromoonutopia666 › samedi 21 juin 2014 - 16:47  message privé !

Feelgood-core Absolu!

Note donnée au disque :