Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesMManes › Vilosophe

Manes › Vilosophe

  • 2003 • Code666 Code018 • 1 CD

cd • 8 titres • 47:05 min

  • 1Nodamnbrakes (One >> Zero/Endpoint)4:39
  • 2Diving With Your Hands Bound (Nearly Flying)10:37
  • 3White Devil Black Shroud3:55
  • 4Terminus a Quo / Terminus ad Quem5:21
  • 5Death of the Genuine (The Redemption Ritual)4:44
  • 6Ende6:20
  • 7The Hardest of Comedowns5:56
  • 8Confluence (The Vilosophe Crux)5:35

line up

Asgeir Hatlen (chant), Tommy Sebastian Halseth (chant), Rune Hoemsnes (batterie, percussions), Torstein Parelius (basse), Eivind Fjoseide (guitares), Tor-Helge Skei (guitares, claviers, programmation)

remarques

chronique

Vous je sais pas, mais moi, finalement, Manes, j'en ai jamais retenu que celui-ci. Quand je zieute vite fait, je me dis que ça doit d'ailleurs tenir à une sorte de malédiction des groupes qui ont eu l'occasion de passer un jour chez code666, comme collés d'une marque noire ou signé d'un pacte avec le diable. Sors un bon disque et péris ! V'là le contrat, et bien tandis qu'à côté même époque t'as Peaceville et Avantgarde qui se la jouent tranquille à te pondre du décalé en vitesse de croisière. Enfin n'empêche que ce disque, wow. Il est quand même autrement chouette. Et puis il a pas pris une ride. Doué qu'il est à jouer au jeu des sept familles avec tous les intellos norvégiens de l'époque, d'Ulver à Atrox en passant par Third and the Mortal, Beyond Dawn, et que sais-je des Fleurety Solefald et autres. Avec en plus toute l'intelligence de faire une réserve hivernale de bons riffs de piverts en trame de fond, convoqués là comme histoire d'un dernier adieu avant qu'on rase définitivement la forêt qui leur sert de biozone à Manes, et qu'on fasse table rase pour les beats jungle qui se cherchent encore une solide implantation. Et puis ce chanteur au timbre heavy-prog faussement hésitant, mais vergogneux comme pas deux dès qu'il s'agit de montrer que la timidité n'est qu'une façade, Vilosophe il porte bien mal son nom : c'est pas un disque de sachant, c'est un disque d'ingénieur. Millimétré, inventif, fonctionnel, alu brossé et surtout incroyablement impérissable. Obsolescence programmée ? Ah mais pas du tout mon bon monsieur, ici on fait dans le durable.

note       Publiée le mardi 17 juin 2014

Dans le même esprit, Consultant en informatique vous recommande...

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Vilosophe".

notes

Note moyenne        10 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Vilosophe".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Vilosophe".

Dun23 › dimanche 27 novembre 2016 - 15:17  message privé !

A part le dernier titre en allemand qui est passable et bien placé, le reste est excellent. Be All End All est pas mal non plus, comme skeud.

Note donnée au disque :       
Powaviolenza › dimanche 22 juin 2014 - 19:44  message privé !
avatar

supers souvenirs !

Note donnée au disque :       
Ignus › mercredi 18 juin 2014 - 21:31  message privé !

Bien sympa mais j'avoue qu'il ne m'a jamais remué plus que ça.

Note donnée au disque :       
julius_manes › mercredi 18 juin 2014 - 17:12  message privé !

Je ne peux que plussoyer la plèbe et mettre un 5/6 à mon tour.

Note donnée au disque :       
Nerval › mardi 17 juin 2014 - 13:14  message privé !

J'aime beaucoup celui là. Dommage que ce soit parti un peu en couille par la suite

Note donnée au disque :