Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesMMgła › With Hearts Toward None

Mgła › With Hearts Toward None

cd | 7 titres | 43:44 min

  • 1 With Hearts Toward None I [05:07]
  • 2 With Hearts Toward None II [04:34]
  • 3 With Hearts Toward None III [07:57]
  • 4 With Hearts Toward None IV [05:48]
  • 5 With Hearts Toward None V [05:27]
  • 6 With Hearts Toward None VI [04:50]
  • 7 With Hearts Toward None VII [10:01]

enregistrement

Enregistré au printemps et à l'automne 2011.

line up

Darkside (batterie), M. (chant, guitare, basse)

chronique

Disons-le tout net, entre "Groza" et "With hearts toward none", c'est le jour et la nuit. Avec leur premier album, Mgla nous a proposé un ensemble peu cohérent, et surtout vide de passion qui m'avait totalement laissé sur ma faim alors que j'attendais beaucoup d'eux. Ma sévérité sur la chronique précédente n'aura plus lieu d'être ici, puisqu'avec ce nouvel opus, les Polonais me réconcilient avec leur musique. Evidemment, on ne revient pas en arrière au point d'avoir un "Mdlosci" version LP, mais au moins on retrouve du cœur dans l'ouvrage, des tripes. Et ce même lorsque le groupe continue de s'éloigner de ses repères initiaux comme sur le second titre, rampant, sournois, mais tellement puissant et prenant qu'on se prend au jeu. Voilà donc comment Mgla est parvenu à redresser la barre sans renier une évolution entamée sur Groza, retourner chercher dans leurs fondements ce bout d'âme qui manquait. Et surtout cette qualité de riffs indéniable qui n'est pas qu'un simple éclair de génie aussi soudain qu'éphémère, mais bien la marque d'un groupe qui compte. En revenant à un format de titres beaucoup plus courts, on y gagne aussi en lisibilité et en efficacité, en tout cas, ça permet au groupe de beaucoup moins s'éparpiller et de nous présenter des titres compacts et maîtrisés. En même temps, je dis ça, et le meilleur titre est pourtant la dernière et septième piste qui atteint les dix minutes et tort le cou à mon discours. Le morceau est axé autour de trois riffs qui reviennent chacun deux fois, trois riffs monstrueusement efficaces, qui restent parfaitement en tête et qui dressent une ambiance poisseuse atour de vous. Mais je reste tout à fait convaincu que si ça fonctionne une fois, ça ne peux pas marcher pour tout un album de black metal aussi pesant. L'essentiel, c'est que les Polonais aient compris qu'à l'image d'autres groupes comme Funeral Mist, il semble plus efficace de proposer sur leurs albums un titre plus long, mais un seul, et dans lequel ils mettent tripes et boyaux au service de deux ou trois idées lumineuses. Quoiqu'il en soit, je salue l'homogénéité de "With hearts toward none", un album sans fausse note, d'une qualité constante et rare qui remet Mgla là où nos espoirs souhaitaient le voir se porter, en haut, au firmament pour nous guider dans l'obscurité.

note       Publiée le vendredi 13 juin 2014

partagez 'With Hearts Toward None' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "With Hearts Toward None"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "With Hearts Toward None".

ajoutez une note sur : "With Hearts Toward None"

Note moyenne :        8 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "With Hearts Toward None".

ajoutez un commentaire sur : "With Hearts Toward None"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "With Hearts Toward None".

Wotzenknecht › mardi 14 mars 2017 - 12:36  message privé !

Mais c'est très bien ce petit concentré de rocaille !

Fryer › mardi 8 mars 2016 - 18:24  message privé !

Génial. En revanche, la cinquième piste, je croirais entendre un disque d'Immortal.

Note donnée au disque :       
AlXX › lundi 5 octobre 2015 - 15:58  message privé !

Première écoute de leur petit dernier et c'est toujours aussi excellent !

Note donnée au disque :       
Demonaz Vikernes › mercredi 8 avril 2015 - 15:31  message privé !

Un poil déçu par Groza, ce With Hearts Toward None (ce titre, déjà...) remet les pendules à l'heure, album magistrale à hauteur des excellents EPs du groupe. La piste de clôture est tout simplement bluffante. Un des meilleurs albums black de ces dernières années.

Note donnée au disque :       
Bernard › lundi 16 juin 2014 - 16:09  message privé !

Vivement la chronique du dernier album de leur projet Kriegsmaschine, 'Enemy Of Man'. Favori pour la place de meilleur album de l'année 2014. Quelque part entre Aosoth et Deathspell Omega (mais avec plus de retenue). Excellent!