Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesZZaghurim › ClimaXXX & Bondage

Zaghurim › ClimaXXX & Bondage

  • 2003 • Duke 1 EP 45 tours

cd • 7 titres • 44:00 min

  • 1Cyberkrieg
  • 2Drastik Retribution 666
  • 3Climax In Alcohol Baths
  • 4Retaliation
  • 5Drink The Wax
  • 6Disaster - Prone
  • 7Faith In Xul / Vomit On God

line up

Azazel (Guitars, Sampler, Drums, Effects), Zarach (Effects), Xul Zaghurim (Vocals)

remarques

chronique

Styles
ambient
dark ambient
electro
indus
metal extrême
black metal
Styles personnels
rituel pour machines

Ils sortent de nulle part, ont un nom de merde en "im", en "as" ou en "org", s'enregistrent au dictaphone, font dans la pochette choc pour percer mais ne reviennent jamais après leur premier échec... bienvenue dans l'univers des démos black-metal ! Zaghurim, vous le devinez, correspond plus ou moins à toutes ces aguicheuses caractéristiques, mais il dispose, contrairement à nombre de ses confrères invisibles, d'un atout inaltérable : l'originalité. Ce n'est pas tant dans les thèmes : bondage, alcool, et vomi sur ce pauvre Dieu qui ne le mérite aucunement ; ce n'est pas non plus le riffing typiquement raw black / suicidal black, exporté direct de chez Filosofem et ses émules. C'est, vous vous en rendrez compte très vite, l'élément percussif qui fout ici le souk dans nos petites catégorisations de chroniqueurs. Nos zigues, piètres guitariste et chanteur, envoient un lourd et honnête tabassage avec des VST electro jusqu'à vous foutre des ambiances bien cramées du bulbe. "Disaster - Prone" (à écouter en priorité !) ou "Drastik retribution 666" sont deux titres où la rythmique indus tordue et lancinante à craquer le crâne vient relever des morceaux qui autrement eussent été bien fades. Des samples doucement déjantés et bruitages electro foutraques viennent égayer d'autres pistes moins bonnes ("Drink the wax", "Climax in alcohol baths") quand ce n'est pas un retour à une forme plus primitive de depressive black revanchard ("Retaliation"). Le chant est malgré son amateurisme un gros point fort pour le skeud, car le gars met beaucoup de bonne volonté à mollarder ses neurones détraqués de façon convaincante (il rejoindra plus tard La Division Mentale). Le registre est varié, la voix descend en rappel au fond du pharynx, en remonte glaireuse et éloquente, ou, quand elle est claire, nous gratifie de mélopées possédées à geler l'échine ("Faith in Xul / Vomit on God"). Ce titre conclusif est un peu la cerise sur le gâteau du disque, le morceau quintessentiel. Figure-vous une ambiance old Blut aus Nord à batterie métronomique, invariable, alternant avec des breaks dissonants montés sur beat (presque) hip-hop, des effets dark ambient saupoudrés sur le tas... ça donne une raison sérieuse de se montrer indulgent en notation, pour une démo qui sinon risquerait de sombrer définitivement dans la fosse commune. Un 4/6 mérité pour une surprise qui se fait rare.

note       Publiée le lundi 9 juin 2014

Dans le même esprit, Ntnmrn vous recommande...

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "ClimaXXX & Bondage".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "ClimaXXX & Bondage".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "ClimaXXX & Bondage".