Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesNLoren Nerell › Tree of Life

Loren Nerell › Tree of Life

  • 2014 - Projekt, PRO 00299 (1 cd digipack)

cd | 6 titres | 73:59 min

  • 1 Wacah Chan [ 19:56]
  • 2 Cintamani [ 8:09]
  • 3 Yggdrasil [ 12:43]
  • 4 Kayon [ 14:10]
  • 5 Acacia [ 8:05]
  • 6 Arbor Vitae [ 10:52]

line up

Loren Nerell (Synthé, claviers et Gamelan Balinais)

Musiciens additionnels : Mark Seelig (Flutes)

remarques

On peut entendre des extraits sonores de cet album et avoir plus d'informations en visitant le site BandCamp de Projekt Records ici: http://projektrecords.bandcamp.com/album/tree-of-life

chronique

Il y en a qui aiment ça, d'autres pas. Il y en a qui planent et qui méditent profondément, d'autres restent totalement indifférents. La musique ambiante. La musique d'ambiances. Ceux qui sont familier avec l'univers assez introspectif de Loren Nerell savent combien le synthésiste et musicien adepte des Gamelans Balinais (instruments de musique traditionnel Indonésien) aime plonger dans les zones ésotériques d'une musique immersive aussi abstraite que très spirituelle. L'aventure peut s'avérer difficile pour quelqu'un qui cherche plus le rythme que les latentes structures hypnotiques. Car au-delà de la musique ambiante, “Tree of Life” reste un solide monument de douce transe hypnotique sur un canevas musical fortement imprégné par une musique méditative par moments assez sombre mais toujours très près d’une poésie genre carte postale. Pour son dernier album, et afin de mieux peinturer ses paysages soniques d'une couleur enchanteresse, le musicien américain s'est adjoint les services de Mark Seelig et de sa fameuse flûte de style Jawbone qui inévitablement va vous faire dresser le poil de l'échine. De la musique d'ambiances? Certes et ce n'est pas vilain, loin de là. Faut juste se donner le temps de se laisser emporter par les suaves moments éthérés de “Tree of Life”. "Wacah Chan" amorce ce 10ième opus de Loren Nerell avec de longs souffles incantatoires shamaniques qui flottent sur une discrète faune sonique organique. Des lignes de synthé dessinent des nuages gris, unissant une quiétude musicale à des timbres de voix dont les souffles rauques semblent donner naissance à des chuchotements de sorciers tapis dans l'ombre. Et Loren Nerell étend peu à peu son arsenal avec des clochettes qui tintent d'une façon désordonnée, sonnant le réveil des flûtes et des percussions. Sur une profonde structure d'ambiances; flûtes, percussions et clochettes sèment un vent de discorde qui n'altère en rien la placidité des chants spirituels. "Wacah Chan" continu d'investiguer les passifs territoires obscurs, forgeant une musique ambiante noire qui tranquillement détache notre âme de notre corps. L'expérience reste assez fascinante. C'est comme écouter du Dead Can Dance dans ce qu'il y a de plus abstrait sans les chants de Lisa Gerrard. Des chants qui sont ici remplacés par la très belle flûte de Mark Seelig dont les intonations sont le charme de ce très long prélude qu'est "Wacah Chan". Lentement, et je dois dire un peu longuement, nous dévions vers le superbe "Cintamani" et son rythme mou qui structure une séduisante danse morphique. Les percussions sont d'une étonnante séduction et la flûte de Seelig flotte comme par magie sur des frappes qui forgent un lent rythme hypnotique. J'ai accroché à la première écoute. "Yggdrasil" s'échappe avec des vents violents qui rugissent sur la structure rythmique de "Cintamani" et de ses envoûtantes percussions claniques. Nous sommes littéralement dans le cœur de la tempête rythmique de “Tree of Life” qui séduit de minute en minute. Les vents hurlent avec un mélange de voix apeurées et les percussions tonnent un rythme de guerre contre les éléments de la nature. L'effet est saisissant et les ambiances sont magiques. On dirait un gros rock ambiant psychédélique qui terre sa violence dans un rythme passif, suggestif. Et ces vents…Ils chantent autant qu'ils hurlent. Ces deux titres sont d'une incroyable efficacité auditive. "Kayon"!, C’est le calme après la tempête. C'est l'immersion dans des plaines tibétaines avec des chœurs de jeunes filles qui adorent un étrange concert de carillons. Ces cloches, dont les tintements multicolores entrecroisent leurs harmonies, façonnent subtilement un rythme ascensionnel, un peu comme un cortège aux couleurs flamboyantes gravissant des monts célestes dans une envoûtante symphonie carillonnée. J'ai bien aimé et si on écoute attentivement on y entend une mélodie forgée un air subliminal qui hante encore les oreilles bien des heures plus tard. Sur une structure un peu plus contemplative, on se croirait sur la cime d'une montagne en train d'observer un coucher de soleil tout en ressassant mille et un souvenirs, "Acacia" flotte et pleure de ses larmes de violon chinois aussi intenses que mélancoliques. Un titre assez poignant par moments qui nous amène aux larmes plus sucrées des flûtes de Mark Seelig qui chantent sur la faune micro-organique de "Arbor Vitae". Comme à chaque fois que Sam Rosenthal me fait parvenir des albums de sa collection ambiante/méditative/tribale, je regarde les titres avec un léger sentiment de dépit dans les oreilles. Et comme à chaque fois, je fini par céder. Je fini par être subjuguer même. Comme avec ce dernier album de Loren Nerell. Dans une superbe pochette et une production musicale très soignée, la musique de “Tree of Life” est comme une graine de la vie qui inexorablement fait son chemin jusqu'au berceau de notre contemplativité. Suis-je victime du syndrome “plus on écoute, plus on s'habitue et plus on fini par aimer”? Je ne pense pas car j'ai tombé assez vite avec la portion de "Cintamani", "Yggdrasil" et "Kayon". Le reste s'est greffé tout doucement. Un peu comme lorsque nous sommes abasourdis par les beautés féériques des immenses paysages emplis de mysticismes orientaux.

note       Publiée le mercredi 4 juin 2014

partagez 'Tree of Life' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Tree of Life"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Tree of Life".

ajoutez une note sur : "Tree of Life"

Note moyenne : Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Tree of Life".

ajoutez un commentaire sur : "Tree of Life"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Tree of Life".